Un coup de projecteur sur le parcours du slameur et poète Bukavien Enock Bulonza Willbill !

0
938

Entre le sentimental et la révolution se crée une  idéologie libre et engagée  auréolée d’un esprit de prise de conscience et de changement positif dans le chef d’ une  certaine catégorie d’artistes  musiciens, comédien,  poète  et slameur de différents horizons. Motivé par le désir de voir une société juste et harmonieuse, le slameur et poète  congolais  Enock Bulonza  Willbill  dit « La lumière de l’espoir »  trempe  sa  plume  depuis   son  jeune  âge    dans    la  conscientisation  des masses  par  différentes questions  pour un  changement des   mentalités.  Votre magazine s’est entretenu  avec cette  étoile montante  du slam   Bukavien   pour  avoir  d’amples détails sur ses débuts, son inspiration,  ses défis et tant d’autres aspects de sa carrière

Originaire de la ville de Bukavu dans l’est de la RDC, Enock Bulonza  tire son inspiration des problèmes que connait son milieu depuis plusieurs années dont les guerres  à répétition, les violences, la corruption et d’autres antivaleurs. A partir de ce tableau, ce jeune artiste  lève sa voix pour redonner de l’espoir et une nouvelle façon de vivre pour la paix et la concorde dans la communauté

En plus de la prise de conscience, cette étoile montante du slam bukavien s’intéresse également à la protection de la nature, la bonne gestion, la lutte contre la migration vers l’occident et aussi sur le rôle de la jeunesse dans le développement de leur pays.

« La jeunesse c’est l’espoir d’aujourd’hui et non de demain, cette dernière doit travailler pour changer le pays maintenant » indique-t-il

Enock Bulonza dans sa posture de journaliste

Comme la rose pousse au milieu des épines, le parcours de ce jeune artiste connait plusieurs défis dont le manque de moyens financier  et  la  méconnaissance  du slam par le public bukavien. Tant des défis  qui empêchent l’émergence de plus d’un artiste Bukavien en particulier et congolais en General.

En dépit de ces épines, Enock Bulonza fait de son mieux pour produire des textes sur différentes thématiques de la vie sociale, politique, économique, culturelle et autres aspects de la vie sociale. Ainsi dans sa gibecière on peut retrouver des titres comme : « la Femme, L’Afrique en Noire, Il est temps, lamentation d’un slameur, J’aurais dû  t’écouter » et tant d’autres slams de conscientisation et de moralisation de la communauté

En somme ce jeune artiste est aussi journaliste à la radio Universitaire Isdr Bukavu où  il sert le public par la collecte, le traitement et la diffusion des informations et d’autres  tranches de sensibilisation des masses sur différentes questions de la vie sociales, politiques, économiques et culturelle de la RDC : « J’appelle la communauté à lutter contre les violences sexuelles, la destruction de la nature et les antivaleurs pour l’émergence de notre nation » conclut-t-il

Par LONI  Irenge  Joe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here