Bukavu : « Non à la pollution volontaire des eaux du lac Kivu »

0
400

Le bureau de coordination de la société civile du Sud Kivu dénonce les constructions anarchiques des fosses septiques, lesquelles sont à la base des différentes malades et de la pollution des eaux du lac à de Bukavu.

Lors d’une interview nous accordée ce mercredi 22 septembre, Mizo Kabare, rapporteur du bureau de coordination de la société civile du Sud Kivu, se dit étonné de constater que les caniveaux et le lac sont devenus les déversoirs des fosses septiques de plusieurs habitations.

« C’est avec amertume que nous sommes en train de voir certains compatriotes se permettre de déverser des matières fécales directement soit dans le lac ou soit dans des caniveaux au lieu de construire des fosses septiques, et cela au mépris de la loi et des lois environnementales. Une situation qui, non seulement pollue les eaux du lac, mais aussi est à la base des multiples maladies », martèle Mizo Kabare.

De ce fait, il appelle l’autorité compétente à s’y impliquer afin de prévenir les éventuelles conséquences désastreuses liées à cette pratique qui est devenu récurrente dans la ville de Bukavu.

« Nous profitons de cette occasion pour demander aux autorités de lever une option courageuse pour punir tous ces inciviques dans notre ville », a-t-il ajouté.

Notons que cette pratique est plus observée chez les ménages situés au bord du lac et chez ceux qui sont près des caniveaux.

Par Tecla kahirho

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here