La ville de Bukavu dans une semaine Culturelle et artistique

0
471

Du 23 au 30 Septembre 2018, la ville de Bukavu revêt sa robe d’une cité moderne artistique et culturelle. La Foire International des Arts et de la Créativité (FIAC) se déroule au stadium Père Milani de Vamaro de 10h à 18h, alors que l’Institut Français accueil La neuvième édition du Festival de Bukavu (FESTIBUK) chaque jour à partir de 18h. Ceci dans le but de promouvoir l’art de de la ville de Bukavu, montrer à la face du monde ce qui s’y passe, mais aussi de présenter ce qui y est du bien au travers l’art et la culture.

Au moment où la Fiac avait déjà été annoncé par votre magazine dans une interview exclusive produite avec ses organisateurs, c’est à l’issu d’une conférencede presse animée par Franck Mweze, coordonnateur de 3 Tamis et Patrick Zézé, Directeur artistique de la Fiac et du FESTBUK que la presse vient d’être tenu au courant de tous les programmes, objectif et les rouages de ce grandsévènements culturels et annuels de la ville de Bukavu.

Conférence de presse annonçant le Festival de Bukavu

Selon le coordonnateur de 3 Tamis, Franck Mweze, promoteur du Festival de Bukavu, c’est dans le souci de maintenir Bukavu sur la carte artistique mais aussi de donner du gout auxrêves des artistes qu’ils organisent ces évènements. «Le but est de tisser le lien entre les différentes orientations de l’art de Bukavu » renchérit-il.

Le festival de Bukavu est une activité culturelle qui avait débuté en 2005 avec un groupe des jeunes BK Flavour et sa dernière édition avant celle-ci de 2018 a eu lieu en 2015. Le promoteur de cet évènement nous renseigne que ce temps mort entre la huitième et la neuvième édition est intervenue suite à quelques problèmesfinanciers. Il regrette aussi le fait que certains évènements (Kermesse) dit par défaut festival, sont venus s’intercaler et perdre la teneur en incluant une confusion dans le chef de la population de la ville de Bukavu sur le vrai sens du Festival.

Par ailleurs, ce festival a aussi un volet de renforcement de capacité en matière culturelle. Il aura des prestations des théâtres, cinéma, dance et humour.

Les organisateurs de la Fiac et du FESTBUK ont demandé aux journalistes présents lors de la conférence de presse de devenir des chroniqueurs de tous les arts et de créer la complicité entre eux et les artistes.

Pour eux, organiser ces deuxévènements, constitue un défi majeur en s’appuyant sur la jeunesse, et tout en évoluant en réseau pour réussir. Ils appellent le public de Bukavu de venir mettre en exergue les talents de la ville.

Pour rappel, la Foire Internationale des Arts et la Créativité  quant à elle, a démarré depuis ce dimanche 23 septembre.

Par Isaac Musharhamina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here