Guerre du M23 : Et si ce n’était pas le Rwanda qui est à la base du problème ?

0
276

Avant d’aller plus loin, il faut nous mettre d’accord que la solution à la guerre de l’Est du pays, tout comme la sécurité sur l’ensemble du territoire national, est avant tout une responsabilité du Gouvernement Congolais.

Les politiciens devraient arrêter de pleurnicher. C’est eux qui contrôlent tout, ils votent un budget dont l’exécution est quasiment totalement en faveur du fonctionnement des institutions dont ils sont animateurs.

Quelle est la part du budget de notre armée et services de sécurité par exemple ? vous trouvez un député qui gagne plus de 5000$ mensuel et un militaire qui touche 100$ difficilement, car souvent leurs soldes sont détournés par leur hiérarchie.

On ne peut pas construire un Etat-fort en comptant sur la bonne foi de ses voisins, pour obtenir la paix.

Le Rwanda a bien 4 voisins frontaliers, dont la RDC, et pourquoi ce pays n’attaque que le Congo ? pourquoi pas la Tanzanie ou l’Ouganda et même le Burundi ?

Imaginez que nous accusons le Rwanda de soutenir le M23 et en même temps pour que les populations de Bukavu et celles d’Uvira se rendent visite, elles doivent transiter par le Rwanda, faute du manque d’une route qui ne coûterait pas plus de 200 millions de dollars au Trésor Public congolais !

S’il n’y avait pas le Lac-Kivu, reliant les provinces du Nord et du Sud-Kivu, c’est donc encore le Rwanda qui servirait de route transitaire aux congolais qui veulent se déplacer du Nord au Sud-Kivu ? La Route Bukavu-Goma, elle aussi pas plus de 200 millions de dollars, elle sera modernisée.

De tous les 4 voisins du Rwanda, le seul pays qui dépend de la production économique du Rwanda, c’est la RDC.

Rarement, voir impossible de trouver les Tanzaniens consommant les produits ‘’made in Rwanda’’, tout comme les Ougandais, et les Burundais, alors qu’ils sont tous membres de l’East Africa Community, jouissant de la libre circulation des personnes et des biens.

Les Congolais de l’Est du pays consomment presque 70% des produits venant de l’East Africa Community et transitant par le Rwanda pour arriver au pays.

Pour importer les carburants (Essence/Mazout) cela passe par le Rwanda avant de rejoindre Goma et Bukavu.

La RDC a pourtant le potentiel de construire ses propres routes et se lier à la Tanzanie par le Lac Tanganyika, au Burundi par Uvira, et à l’Ouganda par Bunagana et si le besoin se présente, dont notamment ce cas d’agression présumé du soutien du Rwanda au M23 ; faire pression à ce pays en fermant ses frontières pour le contraindre au respect de notre souveraineté territoriale.

Mais, la vérité est que nous ne somme pas capables de prendre une telle mesure, tout simplement par manque des routes nationales liant nos provinces les unes aux autres, et nous liant à d’autres pays voisins avec qui nous trafiquons.

Nous dénonçons fermement cette agression du M23, soutenu par le Rwanda selon nos autorités, mais nous ne devons plus attendre que la solution vienne de la bonne volonté de nos voisins, plutôt nous devons travailler, investir dans la force de défense nationale, pour contraindre nos voisins à nous respecter.

Tribune de Christian Joseph Musenge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here