Covid-19: le Madagascar Multiplie des nouveaux cas et décès malgré son remède!

0
760

Malgré les annonces et campagnes faites par le président malgache avec pompe sur le continent africain, proclamant l’efficacité du fameux remède Codiv-Organic. D’ici le 20 Mai donc dans deux jours, cela fera 1 mois depuis que cette tisane est appliquée comme remède préventif et curatif en Madagascar.

La situation du pays en Avril, en date du 20, lors de cette annonce officielle ; était de 121 cas positifs avec 39 guéris, sans décès et en ce 18 mai 2020, 28 jours après, la dernière mise à jour du pays présente 304 avec 114 guéris et 1 premier décès !

Cette situation commence à inquiéter plusieurs observateurs sur le continent, alors que des nombreux pays avaient déjà commandé le Cocivd-Organics, des colis sont partis dans l’espace CEDEAO, en Afrique Centrale, et de l’Est. Certains pays ont dit vouloir d’abord tester scientifiquement l’efficacité de ce remède malgache, avant d’autoriser son utilisation sur des patients atteints du Coronavirus.

L’OMS et l’Union africaine avaient émis des doutes en demandant au président Malgache de présenter des preuves scientifiques avant que ce remède soit approuvé. Sur France 24 et RFI, dans une interview, le président Rajoelina avait présenté le bilan de son pays dont il se vantait de l’absence de décès et les nombreux cas des guérisons qui sont annoncés dans son pays.

A ce jour avec 189 cas encore actifs dans ce pays, la situation reste égale à l’avant annonce du remède, car lors de l’annonce, il n’y avait que 82 cas actifs.

Faut-il continuer à considérer Le Covid-Organic comme un remède avec ce bilan mitigé ?

En prenant l’exemple des pays comme le Rwanda, qui sans remède mais avec un confinement total, le pays était à 147 cas positifs avec 80 guéris et sans décès en date du 20 Avril 2020, lors de l’annonce du remède Malgache et 28 jours après, la dernière mise à jour du Rwanda est de 292 cas positifs avec 197 guéris et reste donc avec 95 cas actifs et toujours sans décès. Face à cette comparaison, on peut conclure que le Rwanda s’en sort bien sans remède plus que le Madagascar avec son remède.

Rappelons que le fait qu’il y ait un décès en Madagascar ne remet pas en cause son remède, car même pour la malaria qui a des nombreux médicaments, cette maladie tue quand bien même des milliers d’individus à travers le monde et particulièrement en Afrique.

Par Christian Joseph Musenge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here