Sud-Kivu : La DGI appelle les mouvements citoyens à dénoncer les auteurs des abus dans l’imposition !

0
138

Quelques semaines après le dépôt du mémorandum des mouvements citoyens et autres organisations de la société civile. La Direction provinciale des impôts du Sud-Kivu vient de tenir une matinée fiscale pour éclairer les opérateurs économiques,les mouvements citoyens et autres organisations de la société civile sur les différents impôts et répondre ainsi aux revendications contenues dans ce mémorandum.

A cette occasion,la direction des Impôts du sud-kivu a éclairée les participants sur différents impôts,le mode de perception et les personnes assujetties à ces différentes impositions qui sont dans les compétences de cette régie financière.

Pour ce fait, Georges Bisoka chef de division assiette à la DGI encourage cet initiative des mouvements citoyens qui vise la participation citoyenne et la protection des droits des contribuables.

Néanmoins, Georges Bisoka invite les mouvements citoyens à dénoncer les abus des agents de la Direction provinciale des impôts qui tracassent les opérateurs économiques dans les activités. Ceci pour contribuer ainsi à la transparence dans le payement des taxes, impôts et autres redevances dus à l’état congolais.

«la DPI sud-Kivu exhorte les différents mouvements citoyens et autres qui peuvent avoir connaissance des actes répréhensibles ou détenir des pièces faisant état d’abus ou de comportement compromettant dans le chef du personnel de la DPI d’en informer l’administration pour des dispositions utiles» rassure-t-il

De son côté,Rémy Kasindi militant du mouvement Amka Congo, remercie la DGI pour la participation à cette matinée fiscale et invite cette dernière à fournir beaucoup d’efforts pour rencontrer les attentes de la population.

« Nous voulons des réponses claires sur les prix de la plaque d’immatriculation,la carte rose et aussi le conflit entre les services publics ne doivent tombé sur la population » indique-t-il

Cette rencontre a également servie de cadre pour les mouvements citoyens de formuler des recommandations à cette institution financière dont la mise en place d’un cadre de concertation entre ces derniers et la Direction provinciale des impôts pour traiter les différents problèmes liés à l’imposition au sud-Kivu.

En rappel, cette matinée fiscale fait suite aux revendications des mouvements citoyens et a mis autour d’une même table les responsables de la DPI,les acteurs des mouvements citoyens et les opérateurs économiques de différents secteurs œuvrant en commune d’Ibanda en ville de Bukavu.

Par Loni Irenge Joe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here