RDC-Journée Internationale de la paix : Détonations d’armes et bain de sang, toujours aucune issue en vue

0
157

Chaque 21 Septembre, le monde commémore la journée internationale de la paix. Pour l’année 2022, la République Démocratique du Congo et précisement sa partie Est, célèbre cette journée dans un contexte particulièrement morose.

Marquée par la présence et l’activisme des groupes armés, la situation sécuritaire et humanitaire à l’Est de la RDC reste critique. Des Tueries, des massacres, des villages et localités aux mains des rebelles, etc, voilà le contexte dans lequel la population de l’Est de la RDC fête la journée internationale de la paix 2022.

Certains acteurs de la Société Civile locale, des acteurs et analystes politiques, etc, pensent que cette journée devrait être consacrée à réfléchir sur les pistes afin de ramener la paix à L’Est du pays et dans la province de l’Ituri.

D’autres par contre, anxieux de la situation socio-économique et sécuritaire du peuple congolais, croient que l’on ne peut espérer à la paix durable que lorsqu’il y a partage équitable des ressources du pays.

Dans le même cadre, « peut-on espérer à une paix durable dans un pays où l’intégrité territoriale reste hypothétique? », s’interroge Prince Centwali, président de la Société Civile de Bagira.

« Les acteurs de paix et de la bonne gouvernance ne cessent de chercher les causes profondes d’une cession volontaire d’une partie du territoire National par le gouvernement ! Cette partie cédée reste soit dans la main des groupes armés internes sous motifs des mouvements d’auto défense et de protection du territoire et l’autre cédée aux groupes armés étrangers qui réclament la prise en compte de leur desiderata d’intégrer l’armée régulière au nom de la paix et cela sous la bénédiction des pays limitrophes », indique-t-il.

A noter que chaque année, la Journée internationale de la paix est célébrée dans le monde entier le 21 septembre. L’Assemblée générale des Nations unies a déclaré cette journée consacrée au renforcement des idéaux de paix, en observant 24 heures de non-violence et de cesse-le-feu. Pour l’année 2022, cette journée est célébrée sous le thème « Mettre fin au racisme. Bâtir la paix »

Par Michel Methusela

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here