RDC/Elections : Une garde privée de 25 policiers pour chaque candidat à la présidentielle.

0
891

La liste définitive des candidats à l’élection présidentielle du 28 novembre en République démocratique du Congo (RDC) a été publiée ce lundi par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). En définitive, 21 candidats présidents de la République ont été autorisés à concourir à la présidentielle prévue dans environ trois mois. Cependant, conformément à l’article 110 bis de la loi électorale, Conformément à l’article 110 bis de la loi électorale, l’Etat doit assurer la sécurité des candidats à la présidentielle, prévue au mois de décembre prochain.

Cette disposition doit s’appliquer aussitôt après la publication de la liste définitive de candidats présidents de la République.

Elle recommande également une protection égale pour tous les candidats présidents et ajoute que chacun des candidats à la présidentielle aura droit à une garde rapprochée de 25 policiers afin d’assurer sa sécurité jusqu’à l’investiture du président élu.

Au lendemain de la publication des listes définitives des candidats par la (CENI), la police n’a toujours pas mis à la disposition de chaque candidat président de la République une garde privée de 25 policiers conformément à la loi électorale en son article 110 bis.

Selon, ACTUALITE.CD, le général Sylvano Kasongo, commissaire provincial de la police dans la ville de Kinshasa dit que la police n’est pas encore saisi et attend être notifiée pour que cela soit effectif.

A noter que, cette publication des listes définitives met fin aux éventualités de la récupération de certains candidats invalidés, notamment Jean-Pierre Bemba et Adolphe Muzito.

Par MWEMA Joseph

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here