58 ans déjà depuis que la RDC est devenu membre de l’Onu

0
1129
Alors qu'une nouvelle réunion internationale sur la Syrie est prévue ce vendredi à New York, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies peinent à s'entendre sur un projet de résolution approuvant les efforts diplomatiques visant à résoudre le conflit. /Photo prise le 10 décembre 2015/REUTERS/Mike Segar

Ayant obtenu son indépendance en juin 1960, quelques mois plus tard, le 20 Septembre de cette même année, sous une ambiance de tension entre le président de la république Joseph Kasavubu et son premier ministre Patrice Lumumba que la République Démocratique du Congo fut admise comme membre de l’Organisation des Nations Unies. Votre Magazine revient dans cet article sur les faits historiques qui entoure cette date et tracer en bref l’apport de cette institution internationale en République Démocratique du Congo.

Ces années furent des années d’indépendances de plusieurs Etats africains dont exactement 15 qui furent admis avec la République Démocratique du Congo comme membre à part entière de l’Onu ce jour là.

Il s’agit du Cameroun du Togo, Madagascar, Somalie, Dahomey (actuel Benin), Niger, le Holta Volta (Burkina Faso), la Cote d’ivoire, Tchad, le Congo, le Tchad, le Sénégal et me Mali.

Deux délégations congolaises à Neyork.

Le 5 Septembre 1960, les scenarios de divergences avaient déjà commencé entre le président Kasavubu et son premier ministre Lumumba. Chacun d’eux annonçant déjà le limogeage de l’autre à la télévision nationale.

Plus tard  le 14 Septembre en présence des représentant du Ghana, l’URSS, la Pologne et le Maroc) marquèrent clairement leurs soutient à Lumumba et exprimerai à l’opinion que la délégation désignée par lui seul représentais le gouvernement congolais.

Cependant, les autres huit puissances s’abstenaient de prendre position et leur attitude s’accordèrent à celle des Etats Unis d’Amérique. Son représentant fut d’avis qu’il convenait, vu la situation confuse à Léopoldville de prendre une décision sur ce point.

Il a fallu soumettre la question au vote pour voir la quelle de ces deux délégation devra représenter le RDC. Le choix a penché sur celle de Kasavubu et fut adopté avec 8 voix pour contre deux contre (URSS et Pologne) et une abstention dont celle de la France.

Les discussions se poursuivraient des lors jusqu’au 20 Septembre sans la présence de la délégation de Lumumba.

Par ailleurs, l’Onu a toujours été aux coté de la République Démocratique du Congo à travers toutes ses instructions et aussi par la présence d’une mission spéciale pour ce pays.

En 1999, le conseil de sécurité des Nation Unies après les accords de Lusaka, adopte la résolution 1279 le 30 Novembre créant la Mission de l’observation des Nations Unis au Congo MONUC qui va devenir plus tard le 1juillet 2010,  sous la résolution 1925 la Mission de l’Organisation des Nation Unies pour la Stabilisation au Congo.

Bref, les Nations Unis sont intervenues dans les conflits armées, l’accompagnement pour le tenu des élections, dans plusieurs processus de négociation de paix, dans le cadre humanitaire, etc.

Par Isaac Musharhamina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here