RDC: Douze ans après sa mort, pas facile d’oublier Serge Maheshe

0
139

Cela fait 12 ans jour pour jour, que Serge Maheshe Kasole n’est plus. Journaliste à la Radio Okapi station de Bukavu, il fût délibérément assassiné par des hommes armés non autrement identifié, alors qu’il rentrait de service vers sa résidence.

Cette justice qui dés le premier jour a fait preuve de limites en banalisant ce crime et vouloir imposé une version biaisée de fait. L’injustice l’a emporté contre toi, ta famille biologique et toute la corporation journalistique.

En ce douzième anniversaire de la commémoration de son assassinat, plusieurs observateurs restent convaincus que Serge Maheshe a été victime de la situation politique qui prévalait dans le pays, avec la réconciliation de différents protagonistes qui mûrissaient toujours en eux un esprit belliqueux et de suspicion malgré la toute première élection démocratique au pays en 2006 à l’issue d’un gouvernement de coalition et durant lequel, les journalistes et défenseurs de droit de l’homme était la cible de différent parti au conflit.

La plus grande question qui ne cesse de tarauder le commun de mortel est de savoir si l’assassinat de Serge Maheshe était-il un crime d’État ou un crime crapuleux ? n’a-t-il pas été victime de l’une des parties au conflit qui n’appréciaient pas sa manière de traiter l’information en toute impartialité, car Serge figurait parmi ces rares journalistes qui partait dans les zones rebelles et gouvernementales qui n’aimaient pas sa façon de rendre l’information ou ne s’était-il pas croisé, qui croit-on avec les mauvais citoyens (bandit) ce jours la ?

Toutes ces inquiétudes restent pendantes et nécessitent un éclaircissement de la vraie justice.

C’est pourquoi avec le contexte politique qui sévissait au moment de l’assassinat de Serge Maheshe, tout porte à croire que la justice a rendue un jugement partielle et partialle , d’où la nécessité de rouvrir son procès, car cette justice constitue le socle du développement de toute nation civilisée et tant que les dirigeants congolais n’auront pas compris cette réalité,la RDC ira de reculade en reculade.

Par Fulgence Rukata.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here