Mme Leila Zerrougui choquée par le meutre du Dr Richard Mouzoko à Béni

0
1195

La représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en RDC, Mme Leila Zerrougui, s’est dite consternée par la mort du médecin camerounais en charge de lutte contre l’épidémie à virus Ebola, dans le territoire de Beni, au cours d’une conférence vidéo , ce lundi 22 Avril 2019, entre Kinshasa, Bukavu et Goma.

Depuis le début de l’épidémie, la réponse à Ebola a été entravée par plusieurs attaques contre des personnels et des structures de santé.

De ce fait, le vendredi 19 avril 2019, le Dr Richard Valery Mouzoko Kiboung, épidémiologiste déployé par l’OMS pour faire face à l’épidémie d’Ebola, a été tué lors d’une attaque contre l’hôpital universitaire de Butembo et Deux autres personnes ont été blessées dans cette attaque.

C’est ainsi, Mme Leila Zerrougui, cheffe de la mission de l’ONU pour la stabilisation en RDC (Monusco) s’est dite choquée par cette attaque. Ajoutant que ce genre d’incidents n’a aucune légitimité pour des gens qui apportent un soulagement à des centaines de malades.

« Je condamne fermement cet acte insensé et je présente mes condoléances à la famille de la victime », a dit Leila Zerrougui, tout en réaffirmant l’engagement de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) à soutenir la réponse contre Ebola et à protéger les populations affectées.

La cheffe de la Monusco a saisi cette occasion pour passer en revue la résolution 2463 adoptée le 30 mars 2019 par le Conseil de sécurité qui prolonge le mandat actuel de la Mission de l’ONU pour la stabilisation en RDC.

Par Mwema Joseph

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here