Accès à l’électricité au Sud-Kivu: la société civile en commun accord avec la SNEL

0
643

Dans la province du Sud-Kivu, les coupures d’électricité sont devenues plus fréquentes et parfois elles peuvent durer des jours. Cependant, la société civile et la Société Nationale d’Electricité (SNEL) viennent d’échanger sur la problématique d’accès à électricité dans la province, ce lundi 22 Avril 2019.

Après des actions citoyennes menées par la Société civile du Sud-Kivu, pour réclamer l’accès à l’énergie électricité, une délégation nationale de la SNEl est venue dans le chef lieux de cette province pour trouver des solutions aux différents problèmes que fustigent les mouvements citoyens du milieux.

C’est ainsi après échanges et débats dans le souci majeur d’assurer un suivi regulier pour l’amélioration de la desserte en électricité dans la ville de Bukavu particulièment et dans tous les territoires de la province en général, plusieurs engagements viennent d’être prisent entre cette société d’électrification et la société civile.

Dans leurs déclarations, nous pouvons constater:

  1. La mise en place d’un cadre provincial permanent de suivi et d’évaluation de la qualité de la desserte en électricité au Sud-Kivu.

  2. D’associer désormais la société civile dans toutes les activités de la SNEL en vue de promouvoir un climat de confiance à travers une communication régulière avec sa clientèle.

  3. De mettre fin à la facturation forfaitaire en disponibilisant progressivement des conteurs à près payement dès ce mardi 23 avril 2019 à sa clientèle, et qui l’installation de ceux-ci interviendra effectivement endéans trois mois.

Signalons que l’accès à une énergie propre et abordable est un des enjeux majeurs pour le développement, notamment pour la RDC dont l’économie est fortement freinée par la faible quantité et qualité de l’électricité disponible. Cette situation pose l’hypothèse selon laquelle les énergies renouvelables permettent de répondre à cette problématique, notamment du fait qu’elles soient relativement bien distribuées sur le territoire.

Par Mwema Joseph

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here