CEPGL : Paul Kagame reconnait tacitement la présence de ses services des renseignements en RDC !

0
1546

« Il n’y a aucun soldat Rwandais présent en RDC », a déclaré le chef de l’Etat Rwandais dans une conférence de presse virtuelle, tenue avec les journalistes nationaux et étrangers ce lundi 27 Avril 2020. Il répondait à la question posée sur les informations ayant récemment annoncées, une présence irrégulière des troupes des RDF (Forces des défenses Rwandaises) dans la province du Nord-Kivu en territoire de Rutchuru, où d’ailleurs 17 des agents Eco-gardes de l’Institut National de conservation de la Nature ont été tués dans une ambassade tendue par les hommes armés non encore identifiés.

Evidemment, il n’appartient pas au Président Rwandais d’éclaircir sur cette situation d’insécurité dans le pays voisin, qui a ses propres autorités responsables de la sécurité de ses citoyens. Cette insécurité a comme responsable ou répondant, les autorités congolaises.

Mais quand le Président Rwandais renchérit dans ses propos et précise que les forces étrangères présentes en RDC sont principalement les FDLR et dans le Sud-Kivu, il affirme que ses services des renseignements ont identifiés la présence des militaires Burundais qui opèrent dans les villages d’Uvira et à Minembwe. Face à ces propos de nombreux observateurs s’interrogent sur comment un président étranger disposerait des renseignements militaires sur la situation sécuritaire de son voisin, alors que lui-même dit ne pas avoir de présence des troupes dans ce pays ?!

Pour ceux qui peuvent bien comprendre l’anglais, réécoutons les propos de Paul Kagame dans cet extrait vidéo de 13:31 secondes. Sous-titrée en français https://youtu.be/k2-vuHVng4E

Du côté congolais, aucune déclaration officielle n’a été faite pour signaler la présence des militaires burundais sur le sol congolais, ni celle des militaires rwandais.

Les FDLR quant à eux, ont rejeté la responsabilité de l’attaque des Eco-gardes dans le parc National de Virunga, et ont pointé du doigt le Rwanda, qui veut déstabiliser la situation sécuritaire de la RDC, et notamment le Parc de Virunga, avec la mission de décourager des mouvements touristes qui ont récemment commencé à visiter ce parc national de la RDC.

Par Christian-Joseph Musenge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here