Bain de foule et confrontation directe avec la population, l’outil de Fatshvit

0
327

Ayant coalisé pour l’élection du 23 Décembre en République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe font campagne côte à côte. Ils ne se dérogent pas à la pratique de la confrontation directe avec ses interlocuteurs. Clarification, affirmation d’autorité, la séquence de présentation de leurs épouses … lors de leur arrivée à Bukavu ce Jeudi 6 Décembre, ils ont fait une énième démonstration dans la province du Sud-Kivu.

De Katana dans le territoire de Kabare jusqu’au stade de Funu à  Bukavu, Félix et Kamerhe ont été accueilli par la population venue en liesse envi de leur exprimer leur soutien. Ces deux personnalités ont privilégie tout particulièrement de débuter leur parcours dans le cadre des conflits sociaux, l’Est de la RDC. Parmi des séquences les plus marquantes reste leurs échanges au meeting de  Kavumu et de Funu, où ils ont expliqué à la population leur programme d’action et leur ont demandé de voter massivement pour Félix Tshisekedi comme président  et de voter aussi pour les députés de l’UNC et de l’UDPS afin qu’ils obtiennent la majorité parlementaire pour bien mener à bon leur  vision de coalition.

L’épisode de ce Jeudi,  ne déroge pas à la règle. Une façon pour les deux personnalités de montrer comment ils vont conduire le pays, une fois élus, comment ils vont transformer chaque secteur vital de la nation  en arme de développement en  délivrant un message spécifique à la population du Sud-Kivu.

Félix Tshisekedi a aussi lancé le message à la population en leur  demandant de voter et de rester le jour du vote, et d’être vigilante lors de vote.

Le couple FatshVit promet, qu’une fois au pouvoir, de restaurer l’autorité de l’état, de donner à l’enseignant sa réelle valeur, de restructurer le système éducatif et  encadrer l’armée.

Rappelons que Vital  Kamerhe a aussi expliqué à sa base pourquoi il a laissé la présidence à Félix tout en leur expliquant aussi les termes de leurs accords et les demandant de voter pour le changement en élisant le candidat qui combat la continuité de la médiocrité.

Par Isaac Musharhamina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here