A la découverte de la marque ZD Kazuri, du Fashion à la Congolaise !

3
1131

Derrière chaque enseigne se cache une histoire. Les marques de vêtements et d’accessoires pour femme, ne font pas exception à la règle. C’est elle qui inspire les collections, saison après saison. C’est elle qui assure l’imagination sans limite du créateur de mode. C’est encore elle qui inspire des créations parfois révolutionnaires. Elle est le moteur de la création, et révèle les pièces imaginées dans toute leur splendeur. Pour cette raison,  Pascaline Ziyiruka Muhemeri et Daniella Kitoka, Deux  jeunes  filles talentueuse  congolaises et étudiantes de  deuxième cycle en management et marketing de la mode de Institut Supérieur des Arts et Métiers( ISAM Kinshasa)  sont  sorties de l’ordinaire  par la mise sur pied  de la marque «  ZD KAZURI »   pour dire « Ziyiruka  Daniella  Kazuri »  avec  pour  originalité  un  décor intérieur  à base des  coussins,  sous plat,  porte couvercle,  cadre issu   des  tissus  pagnes  le tout auréolée d’une touche particulière reflétant  la beauté  africaine d’où l’appellation « Kazuri ». Ainsi votre magazine est entré  en  contact avec  ces jeunes  fondatrices  de  la  marque ZD Kazuri pour savoir plus de  leurs métier, leurs inspirations.

Inspirées  par des grands couturiers africains  et européens  tels que  Grâce Wallace (couturière togolais créatrice du  Kil Fashion)  et  Karl Lagerfeld , Jules Touré,  aussi Lydia Malengumu (Marcia collection), Daniella  et Pascaline  ont  pris  l’initiative de moderniser le vieux métier  de la couture par  l’adaptation  de l’habillement traditionnel généralement en  pagnes au  style  moderne  qui garde les valeurs des différentes coutumes et traditions congolaises

« Après avoir obtenu mon diplôme de Graduat en Coupe couture, j’ai  voulu me lancer  sur  terrain pour faire connaître mon talent ayant  les même idées que  ma coéquipière et par  là, nous avons eu l’idée de travailler ensemble et créer la marque kazuri. Parlant des idoles sur le plan international, j’ai un seul Mr Karl Lagerfeld. Souvent je m’inspire sur ses collections.  Bien sûr il ne pas le seul  il y’a aussi Jules Touré, Grâce Wallace et  Lydia Malengumu (Marcia collection) »  raconte Daniella.

vue de création de la marque ZD-Kazuri

De  sa part Pascaline affirme avoir choisi le métier de couturière  pour redonner de la valeur à cette profession tant négligée dans la société congolaise.

« Habillé les gens, c’est ma passion. Les voir toujours chic and class c’est mon souhait. La couture me permet de réalisé cela. Je me sens plus vivante quand  je conçois un modèle et que une fois fini, ça tombe sur le corps, c’est parfait. Pour moi, la couture n’a jamais été ma cinquième roue du carrosse. Si j’en ai fait mon métier, c’est parce que j’en suis passionnée » indique Pascaline.

Ainsi, cette jeune marque  reprend   les codes de l’habit traditionnel congolais  pour offrir une réinterprétation contemporaine des vêtements. Ceci pour écraser une vague de modernité sur l’artisanat local en associant matières surprenantes et savoir-faire ancestral, pour proposer des collections à la main made in RDC lors des différents événements comme des mariages, anniversaires, collations, deuils et  autres moments commémoratifs  de la vie.

Dans un premier temps, les habits féminins tels que des robes, vestes, pantalons, et broderie….sont   proposés  par  « ZD kazuri »   par  des créations à la fois ludiques  et  originales   pour   aborder  autrement l’artisanat  grâce à la créativité et au courage des ces jeunes étudiantes  déterminée à redonner la valeur à la couture  congolaise

Comme la rose  pousse au milieu des épines, cette jeune marque  n’est pas épargnée  de tant   des défis qui bloquent son épanouissement dont  l’insuffisance des matières premières pour les confections de leurs différentes créations, la méconnaissance de leur marque par le grand public. A cela  s’ajoute  le manque des moyens financier pour la création d’un atelier moderne et aussi l’extension de cette marque dans les autres provinces de la RDC, les pays voisins voire même le monde entier.

« Dans tout ce que nous faisons, il y a toujours eu  des hauts et des bas. Nous nous heurtons à quelques difficultés qui nous bloquent  un peu. Nous faisons face au problème d’approvisionnement des tissus de bonne qualité. Notre pays n’a pas assez d’usines textiles qui pourraient nous aider dans la diversité des produits textiles. Sur ce, nous faisons recourt au marché extérieur et cela n’avantage  en rien notre pays.». ajoute Pascaline.

Malgré ces défis, Ces jeunes étioles montantes de la couture africaine ne baissent pas les bras et croient toujours  en l’émergence  de cette marque déjà appréciée par des femmes congolaises et étrangères qui se pressent déjà à faire leurs commandes lors des différents  événements.

« Pour palier à ce problème, nous consommons ce qui nous est livré sur le marché. Les gens ont du mal à faire confiance à deux « petites débutantes »  mais ce qu’ils oublient est que quand le talent est là et que ce fait avec amour tout devient meilleur. Dès que nos clients (es) essaient nos produits, ils ne nous lâchent plus. Nous faisons aussi connaitre notre marque  en participant dans des défilés de mode, les expositions artistiques et aussi avec les réseaux sociaux »

En somme, cette jeune marque possède en ce jour une page Facebook pour effectuer la vente de ses créations au public tant de la RDC, de l’Afrique et du monde intéressé  par le style africain adapté à la mode actuelle. « ZD Kazuri » compte produire des vêtements  pour hommes made in RDC  dans  peu  de temps en vue de l’émergence de cette marque.

Par LONI  Irenge Joël

3 Commentaires

  1. Mes félicitations à ZD, faisons le voeu que votre marque puisse avoir une renommée internationale des lustres avenir .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here