Un Bilan mitigé pour les léopards séniors de la RDC en 2018

0
2129

Alors que les léopards venaient d’arracher un match nul (1-1) face aux diables rouges du Congo Brazza dans un derby dit du pool Malebo. Le bilan de la RDC pour l’année 2018 est négatif en dépit de leur 3ème place au classement africain. Les fauves congolais n’ont pas gagné même la moindre rencontre que ça soit en amicale ou match officiel. C’est un total de six matchs soit quatre nuls et deux échec. La dernière victoire des Léopards remonte au samedi 11 novembre 2017 face au Syli National de Guinée aux éliminatoires de la Coupe du Monde, Russie 2018.

Tout commence en mars avec léopards improductifs !

 Dans un match amical disputé au Benjamin Mkapa national stadium à Dar-es-Salam. Les Léopards de la RDC ont été battus par les Taifa Stars de la Tanzanie (0-2). Avec Matampi Vumi- Issama Mpeko- Ngonda Muzinga- Moke Wilfred- Bangala Litombo- Chancel Mbemba- Aaron Tshibola (Lema Mabidi 46’)- Neskens Kebano- Yannick Bolasie (Cédric Akolo 72’)- Benik Afobe (Britt Asombalanga 64’) et Firmin Mubele (Junior Kabananga 56’), la RDC a résisté dans les 45 premières minutes, avant de sombrer. M’bwana Ali Samantha (74’) et Yahya Shiza Ramadhani (88’) ont été les bourreaux des Léopards.

Puis alors, en pleine préparation au Mondial 2018, le 28 Mai, le Nigeria a débuté par un résultat décevant en concédant le match nul (1-1) en amical face à la RD Congo chez lui, à Port-Harcourt. Face à des Léopards décimés, qui n’alignaient presque que des locaux avec Mpoku et Afobe comme seules têtes d’affiche, la sélection congolaise a réussi tout de même à tenir tête aux Supers Aigles.

Septembre 2018, les léopards sont piégés par les Lones stars du Libéria !

Le dimanche 9 septembre 2018, pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations qui se jouera aux mois de Juin et juillet 2019 au Cameroun. Les léopards de la République Démocratique du Congo font un match nul devant les Lones stars du Libéria sur le score d’un but partout. Wiliam Jerbo a ouvert le score pour le Libéria, avant que Meschak Elia n’égalise pour la RDC.

Mois d’octobre, Une meurtrière acrimonie pour la RDC !

En octobre, volontaires mais désordonnés et surtout inefficaces, les Congolais ont été punis à deux reprises. Une première fois à la 21e minute, suite à un coup franc : le ballon est mal dégagé par la défense de RDC. Il parvient alors jusqu’à Ronald Pfumbidzai qui l’expédie dans la lucarne droite congolaise d’une reprise de demi-volée. La seconde fois, à la 69e minute, le capitaine et joueur vedette des « Warriors », Knowledge Musona, double la mise. Les locaux tentent de profiter de leur supériorité numérique et y parviennent lorsque Yannick Bolasie réduit le score de la tête (90e+3). Mais ils ne réussissent pas à arracher ce point salvateur. Une Mauvaise opération pour l’équipe de RD Congo battue 2-1 à Kinshasa par celle du Zimbabwe, le 13 Octobre. Ce revers a hypothèqué les chances de la RDC de finir en tête du groupe G.

Face au même adversaire, les Léopards se sont contentés d’un match nul 1-1 le mardi 16 Octobre à Harare à l’occasion de la 4e journée des qualifications.

Tout commençait très mal pour les visiteurs puisqu’il ne fallait qu’une minute à Billiat pour ouvrir le score dans le but vide après un tir insuffisamment repoussé par Mossi (1-0, 1ère). Cueillis à froid, les Léopards ont failli mettre définitivement la tête sous l’eau mais le second but adverse était refusé pour un hors-jeu.

Les Congolais réagissaient enfin et ils bénéficiaient d’un coup de pouce involontaire d’Hadebe qui trompait son propre gardien sur un centre de Mpeko pour remettre les deux équipes à égalité (1-1, 24e). Derrière, Bolasie et sa bande dominaient la rencontre mais ils avaient beaucoup de mal à s’approcher du but adverse face à des Warriors regroupés et procédant par contres.

En Novembre, les léopards  et les diables rouges dos à dos !

Opposés ce dimanche à Brazzaville, le Congo et la RD Congo se sont quittés sur un score de parité (1-1) dans le cadre de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2019. Kabongo a ouvert le score pour les hommes de Florent Ibenge (25e) mais l’inévitable Bifouma lui a répondu (38e) avant que le match ne soit arrêté pendant près d’une heure en raison des pluies diluviennes qui avaient transformé le terrain en piscine.

Voilà le bilan affaibli des Léopards au cours de l’exercice 2018. Des mauvaises performances qu’il va falloir oublier et préparer l’année 2019 avec beaucoup de sérieux à tous les niveaux.

Par MWEMA Joseph

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here