UDPS-Sud-Kivu/Journée de Base : Les actes « d’incivisme » des militants devant la mairie de Bukavu condamnés par certains agents.

0
562

Le parti politique UDPS, cher au président Félix Tshisekedi a commémoré sur toute l’étendue de la RDC, le mardi 12 Novembre, la journée dite de la base. Au Sud-Kivu, précisément à Bukavu, les membres de ce parti ont célébré cette journée différemment.

Allant de la place Muzihirwa jusqu’au gouvernorat de Province, ils ont procédé au ramassage des sachets et autres bouteilles plastiques, sous l’appui de la mairie de Bukavu, qui leurs aurait donné un camion, carburant et les outils aratoires.

Chose étonnante, après cette opération, de passage, certains militants de l’UDPS ont assiégé les installations de la marie avec des sacs des déchets ménagers et les déversées à la grande porte de l’entrée. Une situation qui a perturbé les activités au sein de cette institution publique.

Voulant demander les vraies causes de leurs présences devant les installations de la mairie, les agents présents se sont vus menacé et agressé par certains militants de ce parti cher au chef de l’État.

Approchés, ces agents de la mairie de Bukavu s’insurgent de ce comportement « d’incivisme » de membres de l’UDPS qui croient qu’ils sont encore à l’opposition. Tout en se demandant, la raison qui fait à ce que les personnes qui portent les t-shirts avec les effigies du chef de l’État s’autorisent à envahir l’institution de l’État.

Contacté pour le son de cloche, Théodore Museme, président inter fédéral ad intérim de l’UDPS/Sud-Kivu admet qu’il a eu une mésentente entre certains membres de son parti et agents de la marie.

Tout en indiquant par la suite que ces militants auraient agressés ces agents après avoir subit en premier les menaces de l’un des ces derniers.

Il confirme cependant que tous ces déchets déposés devant la porte d’entrée de la mairie ont été ramassés et jetés dans un lieu approprié.

En somme, ces agents de la mairie victimes, estiment que ces membres de ce parti devraient être interpellés pour répondre de leurs actes, qualifiés « d’incivisme »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here