Sud-kivu/Sécurité alimentaire : Des journalistes formés sur le système d’alertes précoces

0
949

Depuis plusieurs années les questions liés à la sécurité alimentaire semblent être oubliées par certains médias qui accorderaient plus d’espace à la politique, la musique et le sport. Situation qui occasionne une faible information de la communauté sur les comportements à afficher pour lutter contre l’insécurité alimentaire visibles dans plusieurs provinces de la RDC. Dans le souci de relever ce défi, la Fondation Konrad Adenauer(KAS) organise depuis quelques années des formations des journalistes sur les techniques de vulgarisation des alertes précoces en matière de sécurité alimentaire au niveau communautaire en RDC. C’est dans ce sens qu’une vingtaine des journalistes de la ville de Bukavu suivent une formation depuis ce lundi au centre Rio en commune d’Ibanda.

Partant du constat selon lequel, les perturbations climatiques, les conflits armés et le faible accès au sol accentuent les risques d’insécurité alimentaire dans différents territoires du sud-kivu, la fondation Konrad Adenauer estime que les médias ont un rôle important à jouer dans la sensibilisation de la population sur les bonnes pratiques et les moyens de prévention de l’insécurité alimentaire.

A cette occasion, les journalistes ont été outillés sur la sécurité alimentaire et système d’alerte, sur les règles pratique pour couvrir et diffuser les magazines audiovisuels et papiers sur les questions de sécurité alimentaire. Ceci en suivant les mesures éthiques et déontologiques du journalisme.

Pour le professeur Félicien Kabamba, responsabité de la Fondation Konrad Adenauer en RDC, cet atelier est moyen d’outiller les journalistes sur les questions liées à la sécurité alimentaire en fin que ces derniers puissent à leur tour accorder à la population une bonne information en vue de lutter contre la faim et les mauvaises pratiques alimentaires.

A noter que cette formation s’inscrit dans le cadre du projet « Un seul monde sans faim» exécuté par la fondation Konrad Adenauer en partenariat avec différentes organisations dont le Réseau d’innovation organisationnelle (RIO)

Par LONI Irenge Joe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here