La RDC pleure Abdoulaye Ndombasi, une figure de proue de l’Afdl.

0
1235

Depuis la matinée de ce mardi 19 février 2019, les congolais ont appris le decé du sénateur, vice-président honoraire et compagnon de lutte de Mzée Laurent Désiré Kabila, depuis le maquis à Hewa-Bora dans les années 60, jusqu’a l’arrivée triomphale à Kinshasa en 1997.

Très connu et apprécié par les congolais pour sa rethorique et ses discours très virulents contre l’occupation rwandaise et ougandaise, par l’étruchement des mouvements des rebellions du RCD, MLC et autres; Abdoulaye Ndombasi que les proches appelaient affectuesement « l’homme au gilet d’or » est l’un des quatre vice-président du gouvernement de la transition, au termes de l’accord global et inclusif de Sun-City qui avait couronné la réunification du pays après plusieurs années de rébellion et a été désigné pour le compte du gouvernement de kinshasa.

Directeur de cabinet, puis Ministre des affaires étrangères sous le règne de Laurent-Désiré Kabila, Yerodia Ndombasi s’est toujours illustré comme l’un de pilier et défenseur du régime Kabila père et fils par ses prises de positions qui certainement ne faisaient pas l’unanimité dans les cas adverses.

Signalons que l’ancien vice-président et sénateur Yerodia avait fait l’objet d’un mandat d’arrêt émanant de la Belgique en 2000 pour crimes contre l’humanité, mais avait été par la cour internationale de justice en 2002; car violant le principe d’immunité de juridiction pénale et l’inviolabilité dont Yerodia Ndombasi, jouissait en qualité de ministre des affaires étrangères en fonction à cette époque.

PAR FULGENCE RUKATA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here