Sud-Kivu/Report de la présentation du rapport de la commission spéciale sur la gestion de l’ancien gouverneur Claude Nyamugabo: Le député Amani Kamanda Jacques fixe l’opinion.

0
93

Pendant que l’opinion publique dans la province du Sud-Kivu s’attendaient  ce lundi 30 novembre 2019 à l’audition et l’adoption du rapport de la Commission spéciale, mise sur pied par l’assemblée provinciale chargée d’enquêter sur la gestion administrative et financière de l’ancien Gouverneur Claude Nyamugabo, après que l’actuel gouverneur Théo Ngwabidje s’était plaint lors de sa prise de fonction sur les états financiers morbides et litigieux de la province du Sud-Kivu. Ce rapport n’a pas été présenté fautes de certaines irrégularités comme nous confirme le rapporteur de cet organe délibérant Jacques Kamanda.

Pour le Kamanda Jacques, ce report de la commission dite « spéciale » présidé par le député Fiston Bulambo s’explique  par le fait que le rapport a été déposé par les membres de la commission avec un  retard et en violation flagrante de leur règlement d’ordre intérieur.

« le rapport de la commission spéciale qui avait travaillé sur la gestion administrative et financière du gouvernement provincial, commencé de la période Nyamugabo jusqu’à l’intérim de Bizimungu Doli avant l’installation de Théo Ngwabije, était une question  qu’on devrait traiter en urgence pour éclairer la population sur leur gestion et donner la voie au nouveau gouverneur et voir comment ils ont laisser les caisses. Malheureusement, le rapport n’est pas arrivé à temps voulu et le rapport a été déposé le samedi dernier dans la plénière pourtant la procédure normale exigeait à la commission que le rapport devrait passer par le bureau qui doit examiner sur la pertinence de le classer parmi les matières à traiter dans une plénière  mais le temps nous a fait défaut » a-t-il renseigné.

Par ailleurs le rapporteur de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu, rassure la population que cette question sera bel et bien traitée dans une plénière lors de la session de mars prochain.

« je vous assure que cette question sera débattu dans une plénière et les sanctions seront prises selon les recommandations assorties dans la plénière à l’endroit des responsable qui seront cités dans le rapport ».a-t-il renchérit.

En outre, il a insinué que ce report est une occasion pour vérifier réellement si toutes les recommandations durant les enquêtes se sont retrouvées dans le rapport.

Signalons que ça fait plus de sept mois que l’assemblée provinciale du Sud-Kivu avait mis sur pied la  dite commission spéciale chargée d’enquêter sur la gestion administrative et financière et le député Fiston Bulambo qui était président avec comme rapporteur le député David Mubalama n’ont pas eu le même langage sur le contenu de ce rapport à certains points , expliquant du coup le refus de  ce dernier de signer sur ce document final.

Par Fulgence RUKATA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here