Sud-kivu: Patient Bashombe lance un message fort aux acteurs de la société civile

0
206

Le temps de prise de conscience est peut être arrivé. Le président de la coordination nationale de la société civile, Patient Bashombe invite les acteurs de la Société civile du Sud-Kivu et de toute la République à s’impliquer dans les instances de prise de décision car, souligne-t-il, ils ont des compétences et l’expertise en matière de gouvernance.

C’était lors d’une interview nous accordée ce mardi 18 janvier 2022 au sortir de l’activité d’échange des vœux organisée par le bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu.

Patient Bashombe fait savoir que vu les réalisations de la société civile, celle-ci est la seule structure capable de renverser la tendance dans des situations où des déficits se font voir au sein de la gouvernance tant provinciale que nationale.

« Les acteurs de la société civiles peuvent redorer l’image de cette province et l’image du pays. J’en profite pour demander aux acteurs de la société civile de ne pas se considérer comme un nilo à part, se sont les structures de la société civile qui sont apolitiques mais chaque acteur de la société civile a un droit politique et civique. Donc les acteurs de la société civile ont le destin en main de cette province et de cette nation. Je les invite à s’impliquer dans les instances de prise de décision« , a déclaré Patient Bashombe.

« Je demande aussi aux acteurs politiques de s’inspirer de l’exemple de la société civile car plusieurs d’entre eux ont eu à diriger des grands projets, à piloter des grands programmes et ils ont été bien côté lors des audites qui ont été faites« , a-t-il ajouté.

Pour rappel, avant de devenir président  de la coordination nationale de la société civile, Patient Bashombe était le président du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu.

Par Michel Methusela

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here