Sud-Kivu: message de condoleance du fils de Kalehe, Yannick Ndatabaye après le naufrage ayant fait plus 150 disparus

0
1189

Dans la nuit du 15 au 16 Avril 2019, la société civile annonce le naufrage d’une pirogue motorisé sur le lac Kivu qui ferait plus au moins 150 personnes disparues et 3 corps mort déjà retrouvés. Cela ne laisse pas les notables, filles et fils de la probince du Sud-Kivu indifférents.

A cet effet, l’enfant de Kalehe, Yannick Ndatabayi Magadju, actuel Directeur de Cabinet du Ministre des cultures et sports, lance un message de compassion à la population de son territoire qui ont été frappé par ce drame.

 » Je me joins à la douleur de toute la population de kalehe, de sa majesté le mwami NTALE KAMIROGOSA et plus particulièrement à celle des familles de mon Kalehe natal qui ont perdus les leurs dans le naufrage qui a arraché à la vie des êtres chers.

Cet événement tragique qui ne saurait laisser indifférent appelle à une réflexion nourrie sur la réglementation de ce secteur afin d’y mettre plus de sérieux et de rigueur puisqu’il s’agit des vies humaines, il s’agit de la BASE.

Nous en appelons à la solidarité tant provinciale que nationale pour cette énième drame qui vient d’endeuiller Kalehe en lui arrachant plus d’une centaine de ses filles et fils et sollicite l’appui des humanitaires et services sociaux de l’État.

Que puisse le Bon Dieu, dans sa grâce accorder miséricorde aux âmes des illustres disparus » peut on lire dans le communiqué envoyé par ce digne fils de la province du Sud-Kivu.

Selon des sources concordantes, cette pirogue transportait plusieurs commerçants qui font des navettes entre Mbinga-Nord et Kituku (Goma) via Mukwidja chaque lundi. Le bilan provisoire fait état de 4 corps retrouvés et 37 personnes sauvées.

La société civile annonce aussi que le bilan risque de s’allourdire et va touché des dizaines des familles de Kalehe comme nous le confirme Delphin BirimbiBirimbi, président de la société ci le Mbinga-Nord.

Isaac Musharhamina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here