Sud-Kivu/Liberté des manifestations: Un compromis trouvé entre le gouvernement et les mouvements citoyens

0
643

Pendant la période pré-électorale et poste électorale en RDC, il s’est observé une certaine restriction à la liberté des manifestations publiques et des réunions, voir les arrestations des certains manifestants en pleine cérémonies ou en réunions qualifiées souvent de subversives. Cependant, dans le but de promouvoir la paix et la protection des défenseurs des droits humains, l’ONGDH Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI) a organisé un atelier de plaidoyer sur la liberté des manifestants d’associations et des réunions en République Démocratique du Congo, ce vendredi 31 Mai 2019, à l’hôtel Panorama, dans la ville de Bukavu.

Le droit à la liberté de réunion et de manifestation étant un droit dit « thermomètre » de la démocratie et porteur des autres droits, son exercice libre et sans entrave doit être le souci aussi bien des gouvernants que des gouvernés.

De ce fait, un compromis est désormais pris entre le gouvernement et les mouvements citoyens de la ville de Bukavu sous la participation des différents Organisations internationales sur la manière dont se dérouleront les manifestations dans la ville de Bukavu tout en respectant ce que dit la loi congolaise.

Les Participants à cet atelier/Photo tiers

Présent à cet atelier, Monsieur Idesbalde BYABUZE KATABARUKA ; conseiller du gouverneur Théo Ngwabidge demande à tous les participants de respecter les droits des manifestants et garanti la liberté d’association et des réunions ainsi que la protection des DDH et des journalistes.

« A ceux qui organisent les manifestations publiques et les réunions, nous demandons le maximum de civisme, d’éviter des propos haineux, des troubles de l’ordre public, des accusations vaines, des actes de violences, éviter de marché et d’organiser des marches sans perspective. »

Idesbalde BYABUZE KATABARUKA ; conseiller du gouverneur Théo Ngwabidge/Photo tiers

L’atelier s’est clôturé avec un grand espoir que le changement s’observera dans notre province au cours des différentes manifestations publiques qui seront organisé dans la province du Sud-Kivu.

A noter que un acte d’engagement a été signé entre les agents de l’Etat, ceux de la société civile et des mouvements citoyens.

Par Adolphine Mubake

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here