Sud-Kivu : Les Universitaires en guerre contre un 3ème mandat de Joseph Kabila !

0
707

 Quelques heures avant la fin de dépôt des candidatures à la magistrature suprême du scrutin prévu en triplette avec les provinciales et les législatives le 23 décembre 2018 en République Démocratique du Congo, des universitaires de la province du Sud-Kivu ont signé ce lundi 06 Juillet 2018,  à Bukavu un manifeste mettant en garde contre un troisième mandat présidentiel de Joseph Kabila en RDC. Pour eux, un troisième mandat serait de trop et dangereux  pour  la paix et  la stabilité du pays.

A travers un manifeste signé ce jour, les universitaires  de la ville de Bukavu ont estimé qu’une candidature de Joseph Kabila à un troisième mandat  « constitue une infraction imprescriptible de haute trahison contre la nation et l’État » au regard de la Constitution congolaise.

Dans ce document, les signataires insistent sur le fait d’avoir une « transition paisible et civilisée » tout en se prononçant contre ce qu’ils qualifient de « la politique du ventre ».

L’un des participants à la conférence organisée par l’Institut pour la Démocratie, la Gouvernance, la paix et le Développement en Afrique (IDGPA) en collaboration avec la fondation Panzi, des Universitaires et Instituts de recherche en droits de l’homme a salué cet engagement en estimant que : « C’est ceci la mission du leadership de l’élite intellectuelle. Des universitaires qui rappellent le Rationnel, la RDC en a grandement besoin plus que jamais » indique-t-il.

En claire, ce manifeste répond à une thèse soutenue par un juriste  proche de la majorité selon laquelle le président Kabila, élu en 2006, n’a fait qu’un mandat de cinq ans, selon l’actuelle Constitution en raison de sa révision partielle en 2011 qui a selon lui ramené le compteur à zéro.

Par MWEMA Joseph

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here