Sud-Kivu : Les journalistes outillés sur les mécanismes de protection en période électorale

0
840

En période électorale les journalistes sont de plus en plus sollicite par les hommes politiques pour faire passer leurs projets et aspirations auprès de la population qui placent sa confiance aux journalistes vue leurs rôles important dans la formation, l’information et le divertissement des masses. Face à cette situation, les journalistes se retrouvent dans l’obligation de faire leur travail dans l’indépendance et le respect de la déontologie. Ceci pour mener à bien leur travail pour des  élections libres crédibles et transparentes en RDC. C’est dans ce cadre que certains journalistes de la ville de Bukavu et des territoires viennent d’etre outillés sur les mécanismes de protection en période  électorale.

Partant du constat selon lequel les journalistes sont souvent victimes des harcèlements, menaces, intimidations, atteintes à l’intégrité physique et à  la vie dans l’exercice de leur profession. Il est impérieux de préparer les journalistes à une protection d’abord individuelle et ensuite de la part du gouvernement congolais et des organisations de défense des droits humains.

A cette occasion, les chevaliers de la plume, du micro et de la camera ont échangé sur le code d’éthique et déontologie du journaliste congolais, les rôles du journaliste dans le processus électoral, la  protection du journaliste en période électorale et le délit de presse et la procédure de protection du journaliste en cas de danger. Ceci dans le but d’amener ces derniers à la prise de conscience des risques qui les attends pour mieux se protéger

A en croire Darius Kitoka  Tombo, président de l’Union Nationale de la Presse du Congo(UNPC) section du Sud-Kivu, les journalistes doivent traiter l’information en cette période dans l’indépendance pour  donner à la population la vraie information en respectant les normes du journalisme et les lois du pays.

En suite, le responsable de l’UNPC en province invite le gouvernement congolais et les organisations de défense de droit de l’homme à assurer une protection effective des journalistes en cette période électorale vue les risque que courent les journalistes congolais dans l’exercice de leur profession.

Pour rappel, cette formation vient d’etre organisée par l’Union Nationale de la Presse du Congo en partenariat avec le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme(BCNUDH)  du 8 au 9 Octobre 2018 à Bukavu dans l’Est de la RDC .

Par LONI  Irenge  Joe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here