Sud-Kivu: Les agents de SOMICO réclament la récupération de leurs patrimoines.

0
733
Les agents de la société minière du congo"SOMICO"devant le gouvernorat de la province du sud-kivu lors du dépôt de leur memorandum/photo Echos Mag

Pendant que la société minière du Congo(Somico),avait été dissoute et mise en liquidation en cédant une partie de son patrimoine au profit de la société BANRO corporation ;cependant une bataille juridique avait éclatée entre la société Somico et d’autres explorateurs non reconnu par cette dernière sur les patrimoines et le gisement d’exploitations ;toutefois les arrêts du   parquet Général de la République à Kinshasa et le parquet prés la cour d’Appel avait juridiquement vidé le dossier de la SOMICO SA. C’est ainsi que dans le souci de faire valoir leur droit, les agents de la société minière du Congo ont adressé un mémorandum au gouverneur de la province Theo Ngwabidje Kasi  ce mardi 13 août 2019 dont une copie est parvenue à votre rédaction.

Ils étaient plus d’une dizaine des agents de la société minière du Congo « SOMICO »qui sont descendus au gouvernorat de la province du Sud-Kivu pour remettre leur mémorandum dans le quel ils  fustigent ce qu’ils qualifient de malveillance qui l’empêche de mener  ses  activités sur terrain comme prévu.

Pour justifier leur démarche les agents de la SOMICO renseigne que cette question avait déjà été vidée juridiquement mais fort est de constater qu’il y a certaines manœuvres qui empêchent l’exécution de la décision de la justice :

 « le parquet General de la Republique a Kinshasa a travers sa lettre numero 3952/D.023/8072/PGR/MAY/2006 et le parquet General  prés la cour d’appel du Sud-Kivu relativement  à sa lettre numero1393/PG.046/0741/SEC/2018,avec plusieurs réquisitions d’informations du parquet de grande instance de KAMITUGA, ont juridiquement vidé le dossier de la SOMICO S.A »indique cette déclaration.

Par ailleurs les agents de la SOMICO S.A  indique qu’ils vivent dans des conditions infrahumaines depuis le lancement officiel des ses activités en date du 12/4/2016, et bloquer par l’ancien gouverneur du Sud-Kivu Claude Nyamugabo et son ancien directeur de cabinet Jean Claude Mubalama et actuel directeur de cabinet du gouverneur Theo Ngwabidje Kasi  pour un bon fonctionnement de la SOMICO S.A.

C’est pourquoi les agents de cette société restent convaincus que le gouverneur  actuel Théo Ngwabidje Kasi avec sa volonté de gouverner la province autrement va décanter cette situation ;tout en  affirmant à  observer de ce jour un sit in  pour une durée déterminée au gouvernorat jusqu’ à l’obtention du gain de cause par la reprise effective des activités dans tous les sites tels que énumérés dans le journal officiel du 1 avril 2016.

Signalons que, tous nos efforts pour joindre le gouverneur de la  province ou un membre de son cabinet se sont avérés  vains ; afin qu’il donne leur version de fait.

Par Fulgence Rukata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here