Sud-Kivu: Lancement officiel de Recensement Général des Entreprises (RGE).

0
289

Dans le souci de permettre la République Démocratique du Congo en générale et la province du Sud-Kivu en particulier d’avoir des données claires sur le nombre exact des entreprises exerçant une activité économique dans la province, l’Institut National de Statistique vient de lancer le recensement générale des entreprises ce lundi 12 aout 2019 dans la grande salle de l’hôtel panorama sous le patronage du gouverneur de la province Theo Ngwabidje Kasi.

Pour l’assistant du Directeur de l’institut national de statistique « INS », Innocent Kadekere cette opération statistique permettra  de doter la province du Sud-Kivu une liste exhaustive des unités économiques  exerçant une activités économique sur l’étendue de la province.

« cette opération permettra à la province d’avoir la répartition de ses entreprises selon les branches d’activités, mais également elle permettra à la province de collecter les caractéristique sociodémographiques de chefs d’entreprises, sans oublier qu’elle permettra a la province d’avoir une idée de sa capacité productrice   et surtout permettre de connaitre la place de la femme dans l’entreprenariat…les  biens fondés et les objectifs sont énormes »a-t-il renseigné.

Quant a la question de savoir quel sera le sort des entreprises qui vont naitre après cette opération  de  recensement, notre source renseigne qu’il n’y aura pas de conséquences négatives.

 « En principe ce genre d’opération statistique se réalise chaque  après 3ans, sachant qu’une entreprise nait, grandi et meurt. les entreprises qui sont déjà décédées, l’INS va constater que telle entreprise n’existe pas car nous avons des données secondaires venant de la fédération des entreprise du congo,le ministère de  l’economie et à notre niveau on va constater que ces informations sont d’actualités. les nouvelles entreprises ne pourront  qu’attendre après 3 ans comme je le disais tantôt »a-t-il ajouté

Signalons que cette opération de recensement des entreprises n’a aucun lien avec la fiscalité  pour que certaines entreprises  soient dubitatives à livrer  des informations  aux agents de l’institut national de statistique  qui passeront dans chaque entreprise.

« je suis entrain de décourager ces genres d’agissements mais je comprends car dans notre pays nous n’avons pas la culture de statistique. Cette opération est purement statistique, gratuites sans aucune idée de fiscalités  et toutes les informations seront gardes secrètes  » a-t-il conclut

Par Fulgence Rukata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here