Sud-Kivu : Le gouvernement préoccupé par l’inscription des enfants en âge de scolarité!

0
946

Depuis quelques années, le gouvernement congolais fournit des efforts pour accroitre le taux de scolarisation des enfants de 6 à 7ans  dans les écoles primaires. Ceci dans le but de faciliter  à  ces enfants l’accès au cursus complet  en vue de leur formation. Au  Sud-Kivu, le gouvernement provincial et  ses différents partenaires viennent de  lancer ce mercredi  5 septembre 2018, la campagne  d’inscription  des enfants en âge de  scolarité pour assurer aux enfants qui ont ratés  l’inscription l’accès à l’école  primaire en vue  de la formation complète.

Partant du  constat selon lequel la plus part d’enfants ne parviennent pas à accéder à l’éducation par manque des moyens financiers suite à la perception des frais illégaux dans différentes écoles, il a été mis sur pied la circulaire  N° Min Epsp/CabMin/3123/2004  du 28 Aout 2004  relative au soutien actif à la campagne nationale d’inscription des enfants en primaire. Ceci envue d’accroitre le taux d’inscription des filles et garçons à l’école  primaire dans différents écoles.

A en croire, le directeur provincial de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel  cette  circulaire  est  une  stratégie  nationale pour accélérer l’inscription  des  enfants  à l’école primaire dans écoles publiques de la RDC. Ceci s’inscrit  dans le cadre de la stratégie  sectorielle d’éducation  et de la formation  2016-2027.

Pour lui, la mise en œuvre de cette stratégie passe par la suppression des frais illégales et la facilitation de l’accès des enfants à l’école primaire en vue d’améliorer la qualité de l’éducation

« Cette stratégie  vise trois axes prioritaires, il s’agit l’accès  de l’équité  et la rétention, il s’agit de l’amélioration  de la qualité de l’enseignement et la gouvernance (…) Désormais nous n’allons plus attendre de l’Unicef et d’autres partenaires pour nous accompagner mais nous  en tant que les acteurs éducatifs au niveau de l’Epsp ,nous allons nous engager toutes les années pour faire cette activité en vue de permettre aux enfants en âge scolaire de 6à 7 ans d’être scolarisés » indique-t-il

De son coté, le vice gouverneur du Sud-Kivu met en garde les chefs d’établissement qui font payer les frais illégaux dans différentes écoles en violation de l’arrêté du gouvernement provincial fixant les frais à payer dans les écoles.

Hilaire Kikobya invite ensuite les parents à inscrire sans discrimination les enfants à l’école et dénoncer les autorités scolaires qui font payer les frais illégaux dans les écoles ceci en vue de participer activement à la gestion du système éducatif congolais

En somme, la province  du  Sud-Kivu  a enregistré pour  cette  année  scolaire  le  taux   de d’inscription des enfants en âge de scolarisation  estime à 62,2%  dans 2 316 écoles dans la ville de Bukavu et  les différents  territoires de la province.

Par LONI Irenge Joël

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here