Sud-Kivu: Le député provincial Georges Musongela promet de poursuivre la tâche lui confie par la population, après sa victoire judiciaire au Conseil d’État

0
93

Depuis quelques mois dans la province du Sud-Kivu le débat était dominé par les arrêts du conseil d’État; attribuant quelques sièges au regroupement politique Palu et alliés au détriment du regroupement politique Alternative 2018 un parti proche de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) de Vital Kamerhe et dont le député provincial Georges Musongela avait été victime de cette décision.

C’est ainsi qu’après recours du parti lésé pour erreurs matérielles, le conseil d’État s’est rétracté et a rendu un arrêt définitif remettant l’alternance 2018 dans ses droits. Une occasion pour l’élu de la ville de Bukavu de rassurer sa base et la population du Sud-Kivu qu’il vient continuer la tâche qui lui a été confié par la population, ce samedi 07 septembre 2019 lors de son retour dans la province, en provenance de Kinshasa.

Devant plusieurs militants, sympathisants et cadres de l’UNC. l’élu de la ville de Bukavu a tenu à remercier la population du milieu, qui n’a cessé de lui soutenir durant ce moment de suspens.

« nous avons un sentiment de joie et nous disons merci à Dieu pour le combat qui a été le notre; donc c’est un message de paix que nous apportons et venons continuer le travail qui nous a été confié par ce peuple » a-t-il renseigné.

Quant au contentieux qui opposait son regroupement politique et celui de Palu et alliés, l’élu de la ville de Bukavu renseigne que la décision qui avait attribuée le regroupement Palu et alliés des sièges n’avais jamais invalidé un seul député dans la province du Sud-Kivu mais ça était en faveur pour son regroupement.

« par contre cette décision avait ajouté 3 autres députés. Aujourd’hui le conseil d’État s’est rendu compte qu’il y a eu beaucoup d’erreur; dans le sens que le Palu n’a jamais atteint le seuil électoral et vous savez, quand on n’a pas atteint le seuil électoral, on n’a pas droit à un siège et cette décision avait ajouté 3 autres sièges ce qui violait la loi sur la répartition de siège; et enfin cette décision avait accordée un siège au palu à Walungu alors que le Palu ne l’a jamais sollicité raison pour laquelle à travers l’arrêt qui avait été rendu sous REA 144/145 le conseil d’État venait de rétracter sa décision qui donnait au Palu certains avantages » a-t-il renchérit.

Signalons que l’élu de la ville de Bukavu Georges Musongela a été accueilli avec faste par les militants, sympathisants et cadres de l’Union pour la Nation congolaise et une caravannea été organisée dans les artères principales de la ville de Bukavu jusqu’a la permanence de l’UNC pour commémorer cette victoire devant les instances judiciares.

Par Fulgence Rukata.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here