Sud-Kivu: L’ Assemblée Provinciale adopte à l’unanimité le projet d’édit budgétaire pour l’exercice 2020.

0
157

Après sa présentation et sa défense devant les représentant du peuple, par le gouverneur de la province du Sud-Kivu Théo Ngwabidge Kasi le 5 décembre dernier, le projet d’édit budgetaire pour l’exercice 2020 vient d’être adopter à l’unanimité ce lundi 16 décembre 2019, par l’Assemblée Provinciale du sud-kivu,à l’issue d’une serie de reponses fournies par le vice gouverneur de province et gouverneur ad intérim Fiston Malago suite aux préoccupations et suggestions de députés soulevées lors de la présentation dudit budget.

Pour le vice gouverneur et gouverneur ad intérim Fiston Malago Kashekere, l’adoption de ce budget par l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu est l’expression que les députés sont determinés pour le developpement de la province et un soucis partgé pour un bon fonctionnement de la province et un meilleur avenir pour la population.

« permettez nous de féliciter et de remercier les deputés provinciaux pour avoir lus avec attention soutenues l’édit projet. cette attention s’est manifestée à travers les différentes réactions qui ont suivies la présentation » a-t-il affirmé.

Par ailleurs dans ses réponses aux élus provinciaux, le vice-gouverneur a réitéré l’engagement de son gouvernement de gouverner autrement, en répondant scrupuleusement aux préoccupations des députés:

« à travers les interventions des honorables députés, sont ressorties des préoccupations majeures relatives au crédit contracté par le gouvernent, à la dotation et l’autonomie financière de l’Assemblée Provinciale, à l’amélioration de statistique des éléments générateur des recettes et stratégies de mobilisation et maximisation de recettes pour l’exercice 2020, à l’inexistence ou insuffisance de crédit budgétaire allouer aux catastrophes naturelles et personnes marginalisées, à la prise en charge de NU et NP et la réduction de frais de participation aux examen d’État, aux actes générateurs des recettes sous partenariat public privé, à la vulgarisation des nomenclatures par l’affiche de taux d’imposition et de taxation, à la problématique de l’installation du guichet unique de la province,aux tracasseries administratives fiscales et routières…. »a-t-il rencherit.

Signalons que le budget 2020 est équilibré tant en recettes qu’en dépenses à hauteur de 280 650 968 629,47 FC, et connaît une progression significative de 50,65% comparativement au budget rectifié de l’exercice 2019, ce qui constitue un soulagement pour la population qui attende beaucoup d’amélioration dans plusieurs secteurs de la vie.

Par Fulgence Rukata.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here