Sud-kivu: « cette grève des enseignants a été brutale et inopportune » (Le Député national Justin Mastaki)

0
747

Des enseignants du primaire et secondaire des écoles conventionnées catholique et protestante, ont entamé une grève le lundi, pour réclamer la majoration de leur salaire du mois de septembre afin de matérialiser la gratuité de l’enseignement de base.

Profitant de ses vacances parlementaire dans sa circonscription électorale, le député national Justin Mastaki juge cette grève d’inopportune et que les enseignant devraient donner au moins un préavis au gouvernement avant de déclencher une grève qu’il qualifie de  » sauvage ».

« cette grève des enseignant a été brutale et inopportune car ,il n’y avait eu aucun préavis qui a été donner par les enseignants ; ils auraient dû établir un cahier de charge,le transmettre au gouvernement;donner un délai,une fois dépasser et que les revendications ne sont pas satisfait, nous entrerons en grève..une grève entamer sans préavis, c’est ce qu’on appelle un grève sauvage,car il y a plusieurs démarches qui sont entreprises par les autorités à tout le niveau. une chose est sûre,la suppression de la prime est irréversible »a-t-il fustigé ce samedi 28 septembre 2019.

Conformément au aux prescrits de l’article 43 de la Constitution en vigueur en RD Congo, la gratuité de l’enseignement a été rendue effective fans tous les établissements de l’État.

Par Fulgence Rukata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here