Sud-Kivu: Byakwetu live en guerre pour la vulgarisation des droits des artistes vivant avec handicap

0
121

Dans l’objectif d’accompagner les artistes, surtout ceux vivant avec handicap, l’organisation byakwetu live a lancé Officiellement le projet qui porte le même nom, le samedi 21 mai 2022 dans la salle Bulungu en commune d’Ibanda.

Sous thème « insertion des artistes vivant avec handicap, art de proximité et la promotion moderne , l’égalité du genre et la vulgarisation de droit des artistes » ces artistes soucieux de leurs secteurs ont exposé devant le public leurs objectifs et leurs plans d’action annuels du projet.

Pour Monsieur Boniface matabishi , directeur du projet byakwetu live, ce projet met plus l’accent sur les artistes vivant avec handicap parce qu’ils sont souvent ignorés dans le secteur artistique.

« Ces artistes sont dépourvus de beaucoup des moyens, ils ne peuvent pas accéder à des mêmes opportunités que les personnes ayant une mobilité parfaite. c’est ainsi que nous nous sommes dit que nous allons les insérer dans nos projets et produits Culturels artistiques » a-t-il martelé

Il poursuit « On ne peut pas organiser les activités dans un environnement malsain. c’est ainsi qu’à travers notre structure nous nous disons que les artistes que nous allons accompagner vont aussi nous accompagner dans la protection de l’environnement et la lutte contre l’insalubrité dans la ville de Bukavu »

Le projet ne se limite pas là , il touche aussi la question du genre. Le directeur estime que la femme a des atouts que l’art de Bukavu  ignore jusqu’à présent.

« Nous nous sommes dit que cette année les femmes doivent accéder dans le secteur artistique étant donné qu’elle sont moins majoritaires est pourtant elles ont des atouts inimaginables »

Signalons qu’après le lancement viendra des castings de sélection des artistes dans les trois communes. Après, suivra des ateliers de formations pour les permettre de cultiver beaucoup plus le côté artistique.

Par Tecla Kahirho

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here