Préliminaires de l’Exetat Edition 2022: 47.6% des candidates attendues dans la province éducationnelle du Sud-Kivu 1.

0
82

L’inspecteur Principal Provincial Provincial, Jean Marie Mwayesi, a enfin devoilé le nombre exact des Candidats attendus aux épreuves preliminaires de l’examen d’Etat edition 2022. Au total, 36.411 candidats y sont attendus.

Cette précision a été donnée ce lundi 23 Mai lors de la cérémonie de lancement des épreuves hors session de l’Exetat, tenue au Lycée Cirezi en commune d’Ibanda.

Sur le 36411 Candidats, 17327 soit 47.6% sont des filles contre 52.4% des garçons, a renseigné l’IPP. Un taux de participation qui, selon lui, prouve combien le genre est respecté dans le secteur de l’éducation en province du Sud-Kivu.

« La province éducationnelle du Sud-Kivu 1, présente en cette session 2022 de l’Exetat, 36 411 candidats qui seront répartis dans 99 centres. Parmi les 36 411 candidats, nous avons 17 327 filles et le reste ce sont des garçons. En termes de proportion, les garçons sont au nombre de 52.4% contre 47.6% des filles »

A cette même occasion, Jean Marie Mwayesi a invité les membres des commissions de passation de l’EXETAT à plus de professionnalisme et au respect des textes, dans l’accomplissement de leurs tâches.

« Chers membres des commissions d’examen, soyez des balances dignes, qui donnent ce que l’enfant a retenu durant son cursus scolaire. Ne favorisez pas un candidat et ne défavorisez pas un autre. Considérez-les comme vos élèves qui sont venus se faire évaluer. Ne les traumatisez pas, mais montrez-vous respectueux des textes« .

Aux candidats; « A vous chers enfants, n’ayez pas peur de cette épreuve. Vous avez déjà eu à passer beaucoup d’épreuves et par fois les épreuves que vous avez eu à faire à l’école ont été beaucoup plus difficiles que celles que vous aurez ici. Donc soyez calmes, mettez-vous au travail. Vous avez 4 heures pour la passation de la dissertation, ne soyez pas pressés »

Notons que ces épreves preliminaires ont debuté par la dissertation, puis suivra le français oral et la pratique professionnelle.

Par Michel Methusela

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here