Arrestation de Bosco Ntaganda: Amka Congo salue la décision de la CPI

0
136
Bosco Ntaganda/photo tiers

L’ex-chef de guerre congolais Bosco Ntaganda a été reconnu coupable ce lundi des 18 chefs d’accusation portés contre lui, dont « crimes de guerre » et « crimes contre l’humanité », par la Cour pénale internationale (CPI). Une audience ultérieure devra définir sa peine. Cependant, Amka Congo estime qu’il s’agit d’une sanction exemplaire et demande à la CPI d’aller plus loin et d’enquêter sur d’autres faits graves et criminels qui se cachent au pays et qui jouissent de l’impunité et des immunités.

Pour  Rémy Kasidi l’un de militant de ce mouvement citoyen ;  il s’agit d’une sanction exemplaire pour un homme comme Bosco Ntaganda qui a commis  de « crimes de guerre » et « crimes contre l’humanité » mais aussi des viols et violences contre la population congolaise.

Par ailleurs notre source invite le gouvernement congolais à la vigilance pour un avenir meilleur « Nous demandons au gouvernement de réfléchir sur les mécanismes solides, d’installer les chambres mixtes pour que d’autres criminels soient jugés au pays tout en renforçant notre arsenal juridique pour éviter les erreurs du passé. La justice doit rester neutre et non partisane. » a-t-il indiqué

Signalons que l’ancien chef de guerre congolais Bosco Ntaganda est condamné de crimes de guerre et crimes contre l’humanité pour des massacres de civils et des viols de jeunes filles enrôlées comme enfants soldats en République démocratique du Congo ,des meurtres et vilols entre 2002 et 2003.

Par Adolphine Mubake

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here