Santé: Pour vivre plus longtemps, voici comment vous devez boire votre café!

0
489

Consommé avec modération, le café procure de nombreux bienfaits. Une étude suédoise affirme même qu’il permettrait d’allonger la durée de vie. A condition de bien le choisir.

2,3 millions de tasses de café sont bues dans le monde chaque minute. Et la France n’est pas en reste puisqu’elle occupe la septième place du marché mondial. Cafés torréfiés, solubles, en dosettes, il en existe pour tous les goûts. Si de nombreuses études épidémiologiques se sont intéressées aux bienfaits du café sur la santé, une équipe de scientifiques va encore plus loin.

Selon les conclusions, publiées dans le European Journal of Preventive Cardiology, cet or noir pourrait également allonger la durée de vie. À condition de respecter certaines règles comme le raconte CNN. En effet, ce nouvel atout n’existe que pour ceux qui choisissent le café filtre. “Le café non filtré contient des substances qui augmentent le cholestérol sanguin. L’utilisation d’un filtre les supprime et rend les crises cardiaques et les décès prématurés moins probables”, explique l’auteur de l’étude Dag Thelle, professeur principal au département de santé publique et de médecine communautaire de l’Université de Göteborg, en Suède. Et d’assurer ensuite : “Notre étude fournit des preuves solides et convaincantes d’un lien entre les méthodes de brassage du café, les crises cardiaques et la longévité”. Pour piéger les produits chimiques, le filtre serait donc un allié redoutable.

Attention aux contre-indications

Pour parvenir à ces conclusions, cette nouvelle étude a suivi un demi million de Norvégiens en bonne santé âgés de 20 à 79 ans pendant 20 ans. Les chercheurs ont constaté que boire du café non filtré augmentait le risque de décès chez les hommes âgés de plus de 60 ans. Autre fait intéressant, l’équipe a observé que boire du café filtré était mieux que de ne pas boire de café du tout. Dans le détail, CNN dévoile les différents résultats de cette étude : “Le café filtré était lié à une réduction de 15% du risque de décès quelle qu’en soit la cause, à une diminution de 12% du risque de décès par maladie cardiovasculaire chez les hommes et à une diminution de 20% du risque de décès par maladie cardiaque chez les femmes par rapport à la non-consommation de café”.

Une fois encore, tout est question de quantité. Selon l’étude, ce sont ceux qui boivent une à quatre tasses de café filtré par jour qui affichent le taux de mortalité le plus bas. L’équipe de scientifiques assure que cette observation apporte un réel éclairage sur les bienfaits du café : “La conclusion selon laquelle ceux qui boivent la boisson filtrée ont fait un peu mieux que ceux qui ne boivent pas de café du tout ne peut être expliquée par aucune autre variable comme l’âge, le sexe ou les habitudes de vie. Nous pensons donc que cette observation est vraie”. Attention toutefois, le café n’est pas à mettre entre toutes les mains. Sa consommation doit être limitée chez les femmes enceintes, ceux qui ont des troubles du sommeil, de l’hypertension, des problèmes cardiaques ou gastriques, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here