Réchauffement diplomatique entre le Burundi et le Rwanda

0
280

Le Burundi a fêté, ce jeudi 1er juillet, le 59e anniversaire de son indépendance. Parmi les invités de marque, le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra, le Premier ministre du Rwanda, Edouard Ngirente. C’est la première visite d’un chef d’État ou de gouvernement rwandais au Burundi depuis la détérioration des relations entre les deux voisins au milieu des années 2010.

La cérémonie a été l’occasion d’exprimer la volonté de rapprochement entre les deux capitales. « C’est pour moi un grand honneur et plaisir de prendre part à cette célébration du 59ème anniversaire de l’indépendance du Burundi représentant son excellence Paul Kagame, président de la République du Rwanda. » La visite du Premier ministre rwandais Édouard Ngirente est un événement, après des années de brouille avec les autorités burundaises, qui accusaient Kigali d’accueillir les opposants burundais.

Invité à la tribune, le chef du gouvernement rwandais propose au président burundais de renouer le partenariat stratégique entre les deux pays : « Le moment est venu pour le Burundi et le Rwanda de s’appuyer sur les fondements solides de nos liens historiques et culturels afin de parvenir à la prospérité et au développement durable. Je suis convaincu que nous sommes tous prêts à travailler pour la consolidation et la promotion des relations existantes d’amitié et de coopération au profit de nos deux peuples. »

Main tendue acceptée par le chef de l’État burundais. « Nous sommes prêts, a répondu le président Évariste Ndayishimiye, à ouvrir un nouveau chapitre et à enterrer la hache de guerre entre le Burundi et le Rwanda, et nous sommes prêts à travailler avec le Rwanda. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here