RDC : Pourquoi Félix Tshisekedi, tenterait tout pour séduire les USA ?

0
331

C’est ce que pensent plusieurs analystes politiques, notamment ses différentes rencontres avec Mike Pompeo Secrétaire d’Etat, des Etats Unis d’Amérique, et au niveau du pays avec l’ambassadeur des USA, Mike Hammer. Felix Tshisekedi a également effectué 4 visites au pays de Donald Trump, depuis qu’il est au pouvoir !

Nombreux analystes politiques s’interrogent cependant sur les déplacements du Président de la RDC aux USA, sans décrocher même une seule-simple audience avec son homologue Donald Trump ! Cela démontre que la RDC n’intéresse pas  encore son administration, avec un régime de Joseph Kabila qui n’était plus en bon terme avec des grandes puissances et notamment les USA et dont les proches de Kabila continuent à imposer leur volonté dans la conduite des affaires de l’Etat congolais !

Felix Tshisekedi a un regard particulier avec les USA et voudrait en faire le partenaire privilégié de son régime !

Pourquoi voudrait-il vraiment les Etats-Unis ?

Nombreux analystes pensent que c’est pour faire face à l’ombre de Joseph Kabila dont son camp politique le FCC, contrôle encore l’appareil de l’Etat en grande partie et pour toute éventualité, il est évident que Felix Tshisekedi entant que président de la République, imposerait certaines mesures de lutte contre la corruption et les détournements, qui viseraient les proches de Kabila, ce qui ouvrirait un bras de fer politique au sein de la coalition au pouvoir FCC-CACH, et dans cet optique Tshisekedi compterait sur l’appui de la communauté internationale, et pourquoi pas le soutien de taille, les Etats-Unis d’Amérique, pour être un peu plus bien entouré !

Voilà ce qui justifie, ses désirs de rapprochements avec l’administration Trump !

Avant de faire son quatrième voyage aux USA depuis qu’il est en fonction, Félix Tshisekedi a ordonné à la justice congolaise à travers le procureur General de la république, de procéder à des interpellations  pour enquêter sur la corruption notamment dans l’exécution de son programme de 100 jours d’urgences depuis sa prise de fonction, dont la plus part des projets-chantiers ne se sont pas encore achevés, alors que Tshisekedi est déjà  à son deuxièmes année de mandat de 5 ans, et prévoyait leur inauguration avant fin janvier 2020 au plus tard !

Mike Pompeo, a également séjourné en Afrique, notamment il a visité l’Angola, sans passer par la RDC, alors qu’il y été annoncé par la présidence de la République. Selon plusieurs sources les conditions n’étaient pas encore réunies pour son accueil au pays de LUMUMBA !

Néanmoins lors de la récente visite de Tshisekedi aux USA, où il était invité d’abord comme intervenant à la conférence de l’AIPAC, ( American Israel Affairs Comitee),qui est le groupe de pression pro-israélien, à Washington. Ensuite ils se sont encore rencontré avec le secrétaire d’Etat américain, qui a déclaré à l’issus de cette rencontre du 03/03/2020 avec le président Tshisekedi, ce qui suit :

« Nous soutenons le programme de réforme du président Tshisekedi visant à lutter contre la corruption et renforcer la démocratie, et espérons que la RDC pourra continuer sur cette trajectoire positive », 

Lors de son intervention à la conférence d’AIPAC, Felix Tshisekedi a déclaré soutenir la politique des USA sur la question du conflit Israélo-Palestinien, alors que cette politique a été rejetée par l’Union Africaine dont il est le premier vice-président et dont il présidera l’année prochaine en 2021 !

Tshisekedi préférerait donc être sous influence des USA, pour pouvoir imprimer sa propre politique face à son puissant allié Joseph Kabila avec qui ils codirigent la RDC dans un gouvernement de cohabitation.

Par Christian-Joseph Musenge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here