RDC-Gouvernement : La balle dans le camps du president Felix Tshisekedi

0
49

Le Premier ministre a reçu, hier dimanche 11 août, les listes des personnalités ministrables proposées par les deux mégas plateformes de la majorité, CACH et FCC,qu’il va transmettre au Président de la République mardi 13 août après un premier toilettage.

C’est irréversible. On s’approche lentement mais surement de l’annonce des membres du premier gouvernement de l’ère FATSHI. Comme prévu, les coordonnateurs du Cap pour le changement (CACH), Jean-Marc Kabund, et du Front commun pour le Congo (FCC), Néhémie Mwilanya, ont remis leurs listes respectives des personnalités proposées pour chaque poste ministériel hier dimanche 11 août en fin d’après-midi au Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba. La cérémonie officielle de remise, très brève, s’est déroulée à l’hôtel du Gouvernement en présence des hommes des médias.

 

Le successeur de Bruno Tshibala a remercié les coordonnateurs du CACH et du FCC et promis de travailler sur lesdites listes pour vérifier si les critères de désignation qu’il a fixés trois jours plus tôt sont respectés avant de transmettre la première mouture au Chef de l’Etat. Ces listes sont censées comporter trois noms pour chaque poste ministériel. Selon le critérium de désignation, un membre du Gouvernement ne doit pas faire l’objet de condamnations judiciaires fermes au pays tout comme à l’étranger.Tous les membres doivent  » adhérer au code de conduite du Gouvernement de la République « . Sylvestre Ilunga Ilunkamba a dans son critérium mis aussi un accent particulier sur la compétence, l’intégrité et la capacité de travailler en équipe. Ce n’est pas tout. Le Premier ministre va veiller également sur la représentativité significative du genre et l’équilibre géopolitique.

Les candidats au premier gouvernement de l’ère Félix Tshisekedi devront aussi être capables de travailler sous l’autorité du Premier ministre qui leur fera signer un contrat de performance.

 » Notre objectif est celui de doter le pays dans cette période de tous les défis et de tous les enjeux d’un gouvernement constitué de femmes et d’hommes braves, intègres et pleins de bonne volonté pour pouvoir sous l’impulsion du Président de la république, chef de l’Etat permettre à notre pays de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des citoyens congolais « , avait souligné Ilunga Ilunkamba au début des consultations.

Lesconfessions religieuses dans leur ensemble y vont également de leurs recommandations au nouveau chef du gouvernement qu’elles exhortent de nommer les personnes intègres parce que la crise en RDC serait éthique.

 » Les différentes confessions religieuses ont insisté sur l’éthique. Nous espérons que l’on épargnera au peuple congolais la torture de voir au gouvernement des gens qui dans une large opinion sont identifiés comme des prédateurs. Le premier critère de déclenchement c’est de designer des gens qui inspirent confiance qui vont aussi encourager les autres à collaborer, à travailler avec « , a déclaré le secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), Abbé Donatien Nshole.

Après le dépôt hier dimanche des listes des candidats ministres et vice-ministres, le Premier ministre fait un premier toilettage avant de remettre, mardi 13 août,au président de la République la première mouture de la composition du gouvernement tant attendu.

Pour rappel, le gouvernement Ilunkamba sera composé de 65 ministres à raison de 42 pour le FCC et 23 pour le CACH.

Avec  Forum de As

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here