Le Député National Alfred Maisha : « Nous gouvernerons avec le FCC mais nous ne gouvernerons pas comme le FCC »

0
91

Député National, Me Alfred Maisha continue ses vacances parlementaires dans sa circonscription électorale à Bukavu. Cet élu ne cesse d’organiser différentes conférence-débats et meetings dans toutes les communes de la ville afin de récolter les doléances de la population pour les soumettre au parlement pour des éventuelles solutions. C’est ainsi qu’il a été avec la population de Panzi, ce dimanche 11 Août 2019 où toutes les questions sur la situation politique du pays  ont été évoquée sans tabou; sous la satisfaction de la population.

Devant un public venu nombreux pour la circonstance, l’élu de la ville de Bukavu, renseigne que, cette activité s’inscrit dans une série de rencontres qu’il organise avec la population depuis le début de ses  vacances parlementaire pour récolter leurs désidératas.

« Nous avons échangé avec la population de Panzi sur la situation politique de l’heure; également sur la problématique de la formation du gouvernement; le rapport entre le FCC-CACH; ainsi que les projets prioritaires de la nouvelle gouvernance avec en tête le président Félix Tshisekedi appuyer par son directeur de cabinet Vital Kamerhe et nous tous » a-t-il indiqué.

Par ailleurs le député national Alfred Maisha est conscient que les attentes de la population sont nombreuses et affirme qu’avec le leadership de Félix Tshisekedi et son directeur de cabinet Vital Kamerhe fils de la province du Sud-Kivu pèsera de tout son poids en harmonie avec toutes les autres institutions du pays pour que le Sud-Kivu et Bukavu puisse  bénéficier dans le projet à retenir à travers la gouvernance du pays.

« Nous avons fait des promesses de campagne et nous avons souhaité écouter le peuple. J’avoue que j’ai noté huit pages à la main; les préoccupations de la population de Panzi; qui se résume à ce que tous le monde a les yeux braqué  sur ce que nous allons faire par rapport à la gratuité de l’enseignement, les routes, l’insécurité, l’emploi, le respect de droit de l’homme,… la reconstruction du pays dans l’ensemble » a-t-il ajouté.

Signalons que le député national Alfred Maisha est un fervent défenseur de droit de l’homme et la lutte contre les antivaleurs sous toutes ses formes depuis plusieurs années ; c’est pourquoi il promet d’user tous le mécanisme de droit pour que les recommandations de la population soient retenues et sanctionner tous ceux qui s’illustreront par les anti valeurs.

« Beaucoup de personnes veulent aller au gouvernement qu’ils y aillent mais si c’est pour la récréation, ils nous aurons sur leurs chemins. Ce qui compte c’est la méthode de travail; qu’un ministre vienne du FCC ou CACH; nous ne le coterons sur sa façon de travailler et s’il tombe dans les antivaleurs du passé il ne subira que la rigueur de la loi » a-t-il conclut.

Par Fulgence RUKATA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here