RDC/Elections : La CENI/Sud-Kivu appelle les medias à plus des responsabilité dans la campagne électorale.

0
1147

A 33 jours  des élections, le processus électoral  fait montre  d’une détermination  légendaire  pour l’organisation des ces élections tant attendue par le peuple congolais. Conformément au calendrier électoral, le début de la campagne électorale est prévu pour  ce 22novembre. Les medias jouent un rôle politique majeur puisqu’ils disent aux gens, ce sur quoi doit porter leur opinion, sans  pour autant dire ce que doit être  cette opinion. C’est dans ce cadre que le secrétaire exécutif provincial de la CENI, Gaudens Maheshe  lors d’une conférence de presse avec les journalistes ce 20novembre  interpelle ces derniers et les différents candidats a plus de responsabilité  durant cette période cruciale pour n’est pas tombé  dans  les dérapages ou toutes formes des bévues.

Pour le Secrétaire exécutif provincial de la CENI, Gaudens Maheshe, cette conférence s’inscrit dans la logique de faire un état d’avancement du processus électoral : «  cette communication se rapporte sur l’ouverture de la campagne électorale, car le medias doivent jouer un rôle important avant, pendant et après les élections ».

Selon toujours  notre source, quand la presse s’assume, elle peut jouer un rôle de catalyseur. Mais pour bien remplir ce rôle, les journalistes doivent s’imprégner des textes législatifs et réglementaires sur les élections, car pour informer il faut être informé soi-même « selon la loi en vigueur, lors de la campagne électorale, les candidats ne doivent que parler  que  d’eux même  et leur projet de société, dans un langage responsable et  éviter de propos  de la haine..»

C’est pourquoi, le secrétaire  exécutif  de la CENI, estime que le journaliste est moteur d’équilibre social  en période électorale. Il s’agit de donner l’information factuelle sans parti pris : «  à votre niveau, le conseil  supérieur de l’audio visuel et de la communication(CESAC),doit assumer correctement son rôle en vous encadrant ,pour éviter le medias qui prônent la haine et la violence  et le cas échéant si et seulement s’il  y aurait  dérapage ,procéder  a la punition conformément a la loi. » a-t-il ajouté.

Par FULGENCE RUKATA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here