RDC/Ebola : La province du Sud-Kivu renfonce ses mesures de prévention et de surveillance

0
1013

Quelques  semaines après la déclaration de l’épidémie de la maladie à virus Ebola dans les provinces du Nord-Kivu  et de l’Ituri,  voisines de la province du Sud-Kivu dans l’Est de la RDC. Au Sud-Kivu, l’heure est au renforcement des mesures de préventives  de cette maladie meurtrière.Lors d’un point de presse tenue le 16 Aout 2018 à Bukavu, Vincent Cibavunya  Murega,le ministre provincial de la santé  a rassuré aux habitants de la province du Sud-Kivu que tout est mises en œuvre pour prévenir cette maladie aux Sud-Kivu.

Dans son intervention, le ministre provincial de la santé démenti  les rumeurs  faisant  état d’une apparition  de la  maladie à virus Ebola dans le territoire d’Idjwi  et  la  botte  en  ville de Bukavu qui ont circulé sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours : « Actuellement la province du Sud-Kivu n’a notifié aucun cas positif de la maladie à virus Ebola » rassure le ministre.

En croire le ministre provinciale,  le Sud-Kivu vient de mettre  en  œuvre des mesures  préventives  et de surveillance de cette maladie  aux points d’entrée de la ville comme les ports, aéroports et postes frontaliers pour assurer une surveillance  communautaire  active de cette maladie.

Le docteur Vincent Cibavunya,  exhorte les habitants de la ville de  la province du Sud-Kivu à respecter les mesures  hygiéniques notamment le lavage  correcte des mains au savon ou à la cendre, le levage des mains à l’eau chlorée et aussi éviter de  toucher  ou manger les animaux trouver morts ou malade.Ceci  pour barrer la route à cette maladie au Sud-Kivu.

« La province du Sud-Kivu a mis en place des mesures de prévention et de surveillance de cette maladie.la population devra savoir que le gouvernement provincial ne croise pas les bras face à cette situation. Etant donné que nous sommes dans la phase d’alerte,des nombreuses mesures sont en train d’être mises en place pour barrer la route  cette maladie à virus Ebola dans notre chère province. Au niveau des postes frontaliers, ports, et aéroports des dispositifs de lavage de mains y sont places ainsi que des thermomètres laser pour détecter tout cas de fièvre parmi les voyageurs » indique le ministre

Notre source  rappelle  quelques signes pouvant permettre de suspecter un patient  malade de la maladie à virus Ebola : « la montée brusque la fièvre,les faiblesses intenses, diarrhée et vomissement, le malade peut saigner  au travers  la bouche, les yeux, les oreilles, le nez, à travers les matières fécales et les urines »  ajoute-t-il en invitant la population à signaler tout cas suspect aux services habilites pour la poursuite de la procédure prévues.

Par LONI Irenge Joël

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here