RDC/CENI : « Cet incendie est un coup dur, particulièrement pour la ville de Kinshasa » !

0
1223

Après l’incendie de l’un des ses entrepôts centraux ce jeudi 13 Décembre vers 2 heures du matin sur l’avenue Forces armées (ex haut commandement), dans la commune de la Gombe, à 9 jours des scrutins.  La CENI parle « d’un coup dur » particulièrement  pour la province ville de Kinshasa où le feu a consumé le matériel de 19 sur 24 communes de la capitale congolaise.

Dans un point de presse du président de la CENI, quelques heures après cette triste nouvelle, Corneille Nangaa indique que les matériels électoraux pour les autres provinces du pays sont déjà déployés au niveau des différents territoires et villes à 97%, les 3% restants sont en voie d’arriver.

En attendant les estimations définitives des dégâts causés, le numéro un de la centrale électorale parle de près de 8000 machines à voter sur 10 368 incendiées. Egalement de 3774 isoloirs sur les 8887, aussi 552 kits bureautiques sur les 8887 ; 17901 encres indélébiles, 800 nouvelles motos et 15 véhicules et près de 9500 batteries externes.

Outres ces matériels, Corneille Nangaa relève la perte des matériels des cycles de 2006 et 2011 ainsi que les matériels d’enrôlement.

Néanmoins, le président de la CENI rassure que des dispositions utiles sont prises afin de garantir la ville de Kinshasa la poursuite sans faille du processus électorale.

Noter que au cours de ce point de presse, la CENI à rappeler le code de bonne conduite des partis politiques, spécifiquement le préambule et les articles 16, 17 et 25, au regard des risques de dérapages constatés récemment dans la campagne électorale.

Par MWEMA Joseph

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here