Me Archimède Karhebwa sur la conférence-débat animée par Aimé Boji : « Les jeunes doivent saisir cette opportunité pour présenter les problèmes réels du Sud-Kivu »

0
769

Quelques heures après l’annonce d’une conférence débat qui sera animée par le Ministre d’Etat en charge du budget, Aimé Boji Sangara, le samedi 09 Avril dans la salle Materdei à partir de 15h, nombreuses structures, personnes physiques et morales ne cessent dappeler la population du Sud-Kivu à une mobilisation massive en leur montrant le bien-fondé de cette activité.

C’est le cas par exemple du Me Archimède Karhebwa, Jeune leader, qui appelle la population de Bukavu et surtout les jeunes à saisir cette opportunité pour présenter les réels problèmes du Sud-Kivu.

« Je suis de ceux qui pense que le changement passe par la Jeunesse car toute révolution demande la vigueur, la mouvance, la révolte ne doit pas rester virtuelle sur les réseaux sociaux, ça doit se concrétiser par des sanctions sociales, et cela en élevant une nouvelle classe capable de relever le défi« , martèle Me Archimède Karhebwa

Prévue sous le thème « la transformation du mental, pour un développement intégral au Sud-Kivu, l’appel à l’unissons pour un Sud-Kivu plus beau qu’avant« , Archimède Karhebwa pense que ce thème est à la fois une interpellation et un sujet à réflexion et, qu’il corrobore les idées émouvantes de la nouvelle vision pour le Sud-Kivu.

« En observant les provinces voisines du Sud-Kivu par rapport à ce qu’est devenu notre province on a à se poser des questions sur l’ancienne classe politique. La politique ne devrait pas rester notre seule occupation, on doit réfléchir sur l’entreprenariat pour l’auto prise en charge et bannir la dépendance. Ce débat nous permettra d’être édifiés sur ce qui bloque le décollage de notre province ». 

Notons que ce Jeune leader a conclu son allocution en invitant les associations des jeunes, les mouvements citoyens, la société civile, les collectifs des artistes chrétiens, les faiseurs d’opinions, les chercheurs, les écrivains, les religieux et toutes les couches sociales d’être là afin qu’on se dise des vérités en face.

Par Tecla Kahirho

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here