RDC: Le gouvernement central s’investi à fond pour palier à l’insécurité à l’Est du pays

0
200

Pendant que le premier ministre séjourne à Goma en province du Nord-Kivu depuis le lundi 11 Avril pour l’évolution de l’état de siège et  transmettre un message de soutien aux FARDC, une délegation du Ministère de la Défense est en mission, depuis le même lundi 11 Avril au Sud-Kivu, de redynamisation des relations civilo-militaires.

Cette délegation conduite par le Général Major en retraite Mulubi Bin Muhemedi José, Conseiller du Ministre de la Défense Nationale, a rencontré à Bukavu, différentes couches sociales parmi lesquelles la société civile, les medias, les officers de l’armée, etc, dans le but de les sensibiliser sur la cohésion entre civils et militaires.

Mulubi Bin Muhemedi José, dans son allocution du lundi 11 avril devant les chevalies de la plums et du micro, a resumé en ces termes sa mission au Sud-Kivu.

« Je suis là pour redynamiser le secteur des opérations civilo-militaires qui semblait être un peu en veille. L’autorité a jugé utile que nous puissions venir redynamiser ce service-là. Dans le cas des opérations ici, nous travaillons avec des civils. Si vous, commandant, si vous n’avez pas votre population derrière, vous pouvez échouer. Le résultat que nous attendons est qu’il y ait une collaboration entre la population civile et les militaires pour qu’ensemble, nous puissions réussir »

Cependant, notre source ajoute qu’après avoir rencontré toutes les couches, suivra la création des cellules qui travailleront entre les civils et militaires. Ce, pour permettre à l’armée de connaitre l’état d’esprit de la population, avant, pendant et après l’opération et en faire rapport à la hiérarchie.

Notons que des consultations continuent et vont s’élargir chez les chefs coutimiers, les responsables des confessions religieuses et autres parties prenantes.

Par Michel Methusela 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here