Les commerçants de deux de plus grand marché de Goma s’inquiètent pour leur santé

0
998

Les marchés publics de Goma semblent être abandonnés par le service de l’assainisement de la Mairie de Goma dans la province du Nord-Kivu dans l’Est de la RDC. les commerçants de deux de plus grand marché de la ville de Goma notamment celui de Virunga et celui de Maman olive ex à La Nine s’inquiètent pour leur Santé. Les poubelles publiques de ces deux marché sont dans un état de délabrement très avancé.


En plein centre-ville de Goma, les poubelles qui accueillent tous les déchets de ces deux marchés sont pleine de puis plusieurs jours. A première vue, on peut penser être en face d’une grande montagne d’immondices qui prend une majeure partie de la route. Sacs remplis des déchets, des bouteilles en plastiques, des étoffes d’habits, de reste des légumes et autres immondices jonchent cette poubelle.


Sur place les commerçants qui exercent leurs commerces à côté des ces poubelles disent ne pas comprendre l’abandon de la Mairie aux poubelles publiques pendant qu’ils payent les taxes de la propreté chaque jour.


contacter à ce point par www.echosevangilemagazine.net , un Gérant Administrateur de l’un de ces marchés qui a voulu garder son anonymat nous a dit  »nous avons beaucoup des problèmes dans ce marché mais nous craignons l’ère actuelle du pays et au risque de ne pas perdre notre boulot. Nous vous appellerons pour tout vous dire au moment opportun »


Du côté du Bourgmestre de la Commune de Goma, ces services de protocoles ne nous ont pas permis de l’atteindre, mais à travers l’un de chef de quartier de sa commune nous avons appris qu’il pourras évacuer une de ces poubelles cette semaine malheureusement cette promesse vient après celle d’il y a un mois sans rien accomplir.


Cependant, Mutete Mwenye Mali, l’un des chefs de quartier appel les commerçants de la ville de Goma a gardé le calme car cette question est déjà dans les mains des autorités compétentes.


A noter que selon l’article 53 de la Constitution congolaise « toute personne a droit à un environnement sain et propice à son épanouissement intégral…L’Etat veille à la protection de l’environnement et à la santé des populations » .


Par Claude Baguma J-C (correspondant depuis Goma)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here