Le Rwanda profite de la coupure de la connexion internet en RDC

0
1470

Depuis quelques semaines, les congolais ne parviennent pas à se connecter à l’Internet suite à la coupure de la connexion internet pour des « raisons de souveraineté » au lendemain des élections du 30 décembre 2018. Situation qui pousse plusieurs congolais vivant dans l’est du pays  de  traverser la  frontière pour s’approvisionner en  carte Sim et  mégas pour leur communication et d’autres activités qui nécessitent. Pour plus d’un observateur, cela constitue un manque à gagner pour l’économie congolaise  au profil des celles des pays voisins.

A Bukavu dans l’Est de la RDC, des jeunes hommes et femmes sont visibles à la frontière Ruzizi 1 pour se rendre à Cyangugu au Rwanda  pour acheter des Sim cartes des réseaux de ce pays pour accéder aux réseaux sociaux et communiquer avec les proches qui vivent en dehors du pays et autres connaissances

A en croire Julien Bahati, un  étudiant congolais d’une vingtaine d’années, trouvé en début d’après midi à la frontière entre la RDC et le Rwanda, le recours à la connexion du Rwanda c’est l’une des solutions aux perturbations  due à la coupure de la connexion internet.

« J’ai des travaux et des mails à envoyer mais chez nous, l’Internet ne fonctionne…Nous n’avons pas à faire car le Rwanda nous facilite la tâche vraiment..» confie-t-il

Comme d’autres Bukaviens, l’absence de l’Internet semble être compensée par les réseaux des pays voisins vue l’accessibilité et le prix quasi abordable des services de communications des pays voisins.

« Nous nous y habituons déjà, nous faisons déjà nos activités comme d’habitude malgré la coupure de l’Internet chez nous… même si notre pays perd au profil des voisins, nous n’avons pas de choix » déclaré Julienne  Sifa une jeune à la trouvé au Rwanda voisin entrain d’acheter les mégas.

Face à cette situation, certains observateurs estiment que le gouvernement congolais devrait rétablir la connexion internet pour permettre aux congolais de reprendre leurs activités et contribuer à renflouer la  caisse de l’Etat par l’achat des mégas et unités auprès des maisons de télécommunications.

En rappel, la connexion internet est coupée depuis le 31 Décembre 2018 et occasionnant ainsi la perturbation des activités économiques et un manque à gagner dans le chef des plusieurs congolais qui tirent leurs revenus des services dépendant de internet.

Par Loni Irenge Joe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here