Le Real Madrid balayé par une curieuse anomalie de l’histoire.

0
594

C’est fini. Après plus de 1000 jours passés au sommet de l’Europe, le Real est tombé de son trône à un moment où, on ne s’y attendait pas. Le parcours très pénible en Liga a mis le Real, comme trop souvent, au pied du mur puisque ses ambitions ne reposaient plus que sur la Ligue des champions.

Celui qui raflait tout sur la scène européenne depuis trois ans. Le mardi 5 mars 2019 a marqué la fin d’une ère.

Le club espagnol n’a pas pris la mesure du talent de l’Ajax. Le Real a manqué un patron mardi soir et Madrid n’ira pas plus loin en 8ème de la Ligue des champions. Une élimination qui ne lui était plus arrivée depuis neuf ans, face à l’Olympique Lyonnais en mars 2010.

Cette rencontre marque peut-être le dernier match européen de Toni Kroos, Gareth Bale et Marco Asensio sous le maillot merengue.

Déjà écartés du onze, Marcelo et Isco, autres membres incontournables des succès passés du Real, ne seront plus là l’année prochaine.

La seule à avoir accroché trois Ligues des champions consécutives depuis plus de 40 ans a été balayé par une curieuse anomalie de l’histoire.

Il n’a surtout pas pris la mesure du départ de Cristiano Ronaldo. L’été dernier, malgré le transfert du Portugais, l’état-major merengue n’a pas bougé et a fait confiance à ses triples champions d’Europe. Ainsi, pour ne pas avoir su tourner la page, le Real a subi l’une des plus grosses désillusions de son histoire récente.

Par Mwema Joseph

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here