L’académie Bold, une école de Basketball qui engendre des talents à Bukavu

0
1195

L’une des fiertés de la ville de Bukavu, cette académie de Basketball qui prend pour siège le terrain du Lycée Wima, entrainé par le coach Mwabali BAOLI et qui comprend plus d’une centaine des athlètes filles et garçons confondus, existe à Bukavu depuis trois ans. Sa grande particularité, ses deux équipes affiliées à l’entente de Basketball de Bukavu avec une équipe en version masculine et une autre en version féminine. Echos de l’Evangile Magazine vous fait découvrir l’histoire de cette académie, ces temps forts et ses difficultés ainsi que ses perspectives d’avenir.

L’objectif de l’académie Bold c’est d’encadrer la jeunesse dans la discipline de la balle au panier. Le coach Baoli nous renseigne qu’il a l’avantage de se retrouver dans cette académie comme en famille et il est facile pour lui de tenir les trois équipes au même moment car ses athlètes ont commencé avec lui et ils ont évolué avec la  philosophie qu’il les enseigne.

L’idée de créer l’académie est venu de cette personne, ancien footballeur et qui par hasard est parti suivre le match de Basketball au terrain de l’ISP/Bukavu et dès lors il est tombé amoureux du football. Il a par suite acheté un ballon et a commencé ses entrainements. Plus tard, il va devenir joueur du BC Kabono mais suite à une entorse d’épaule, il va voir sa carrière de joueur prendre fin.

Ayant déjà le Basketball dans les veines, MWABALI Baoli va commencer à encadrer sept petit de son quartier et le lendemain vingt, ainsi de suite, il fini par atteindre le nombre de cinquante jeunes voilà d’où lui est venu l’idée de créer l’académie.Actuellement il  a le niveau de Young coach 2.

Arrivé au point où il a vu qu’il avait déjà formé un certain nombre des talents dans son école de formation, il se décide d’affilier une année plus tard une équipe dans le championnat urbain.  «  c’était pas facile de commencer un championnat face au tenant du titre AMI BK, MAENDELEO( finaliste), WOLVES , ils nous avaient fait travaillé terriblement mais c’était aussi une bonne manière d’entamer avec un rythmeassidu. C’est jusqu’à la cinquième journée que j’avais vu mes poulains commencer à s’adapter  » dit il.

Lors de la seconde année, j’ai vu les filles aussi monter en puissance, l’académie a décidé aussi de les affilier dans le championnat afin de leurs accorder le gout de l’ambition.

L’académie Bold possède plusieurs catégorie entre autre autres : les babies basket, âgés de 7 à 9 ans, les benjamins âgés de 10 à 12 ans, les youthâgés de 13-18 ans, les léopards sont ceux-là qui ont déjà maitrisé la philosophie de l’académie e les élites sont ceux-là qui sont déjà affiliés dans le championnat.

Les conditions d’admission dans cette école de Basketball c’est de réussir d’abord à l’école. Un enfant qui échoue, est suspendu jusqu’à ce qu’il puisse réussir. La deuxième condition c’est d’avoir l’autorisation des parents, ensuite on octroie à l’athlète une fiche d’engagement et chaque jour le jouer doit devoir signer dans le registre de présence.

Le coach Baoli rappelle que les entrainements se déroulent chaque samedi à 15 heures au terrain du Lycée Wima. Il appelle aux hommes de bonne volonté et les autorités de lui tenir main forte afin de conjuguer ensemble les efforts dans l’encadrement de la jeunesse.

Par Isaac Musharhamina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here