La marche de l’opposition encadrée par la police à Bukavu !

0
1168

Des militants de l’opposition ont manifesté ce vendredi 26 octobre 2018 dans toute l’étendue de la République Démocratique du Congo. A Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, une chose est sortie de l’ordinaire : la présence massive des éléments de la police nationale qui ont fait preuve de professionnalisme et de sagesse dans l’encadrement de la marche voulue de pacifique par l’opposition.

Comme dans toutes les villes de la République Démocratique du Congo, les manifestants de la ville de Bukavu ont répondu ainsi à l’appel de l’opposition qui proteste contre l’usage de la machine à voter par la CENI pour les prochaines élections en fin décembre.

La marche voulue pacifique de l’Opposition partie du Rond Point Major Vangu dans la commune d’Ibanda a été bien encadrée par des policiers suivant l’itinéraire tracé la veille par le maire de la ville de Bukavu.

Maitre Blaise Bayubasire, président fédérale au Sud-Kivu du Mouvement pour la Libération du Congo (MLC) de Jean Pierre Bemba

Pour Maitre Blaise Bayubasire, président fédérale au Sud-Kivu du Mouvement pour la Libération du Congo (MLC) de Jean Pierre Bemba qui reconnait l’encadrement exemplaire dont ont fait preuve les policiers car c’est un droit garantie par la constitution de la République.

« Lorsque il y a une manifestation ou marche publique, le congolais a l’obligation d’informer tout simplement le maire de la ville, pas lui demander l’autorisation, dès lors il appartient donc au service de la police de faire leur travail », indique-t-il.

A noter que les responsables d’une dizaine de partis de l’opposition ont déposé un mémorandum au siège de la Commission Electorale Nationale Indépendante du Sud-Kivu, reprenant leurs revendications respectives à savoir la tenue des élections sans l’usage de la machine à voter.

Par MWEMA Joseph

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here