Ituri : Bien que empêchés d’accéder à l’hémicycle, les députés provinciaux ont voté pour la déchéance du gouverneur Jean Bamanisa

0
52

Après avoir été empêchés par la police nationale congolaise d’accéder dans la salle de plénière, les députés provinciaux de l’Ituri se sont réunis dans la salle qui abritent le bureau de l’organe délibérant. 27 députés sur les 28 présents ont voté pour la motion de défiance contre le gouverneur Jean Bamanisa.

« Sur 28 députés présents, 27 ont voté pour la motion et un seul s’est abstenu. À la lumière de notre règlement intérieur dans son article 205 qui stipule  » lorsqu’on adopte une motion de censure, le gouvernement provincial est réputé démissionnaire, dans ce cas le gouverneur de la province remet la démission du gouvernement au président de la République; Lorsqu’une motion de défiance contre un membre du gouvernement est adoptée, celui-ci est réputé démissionnaire ». Donc il est clair que nous attendons l’étape suivante que le gouverneur Bamanisa puisse déposer sa démission auprès de celui qui l’a investi qu’est le président de la République », a déclaré le rapporteur de la chambre, Julie Adabayi.

Le président de l’Assemblée provinciale, Banga Tshombe Siméon, a insisté, il y a peu, que les députés siègeront même en dehors de la salle de plénière.

« C’est partout où le bureau va choisir que nous allons siéger. Mais ce qui est vrai est que l’Assemblée provinciale est appelée à contrôler l’exécutif provincial et aujourd’hui c’était un contrôle parlementaire, je ne sais pas qui les a envoyés ici pour nous empêcher l’accès. Nous sommes appelés à travailler pour la population », a-t-il insisté.

La motion a été signée par 17 députés. Il est reproché à Jean Bamanisa, entre autres, l’opacité dans la gestion de fonds du gouvernement central en faveur des déplacés de Djugu, l’achat de 10 véhicules à la police pour un montant exorbitant, la vente des 12 lingots d’or confisqués par la justice militaire au profit de l’Etat congolais, le mauvais entretien des routes et la violation intentionnelle d’un accord avec les pétroliers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here